Vêtements et portage font-ils bon ménage? #1 – habiller le porté

Cette ChouChou > Materner au quotidien

Aujourd’hui, on va causer chiffons.

Et plus spécifiquement chiffons adaptés au portage de nos bébés. Nous sommes actuellement en été, mais tant qu’à faire, on va aussi parler de l’hiver qui, comme d’habitude maintenant depuis quelques années, va nous dégringoler sur le coin de la tronche sans prévenir, en te collant 12 cm de neige le matin à l’ouverture de tes volets alors que la veille tu étais encore en bikini sur ta terrasse par 35° (à l’ombre).

Alors, je ne vais pas te révéler la vérité sur la bonne manière d’habiller ton bébé, il y a certainement d’autres porteurs qui ne font pas comme moi et qui sont tout aussi contents de leur méthode…et il y a aussi des bébés qui ont toujours chaud, d’autres plus frileux et chacun adapte donc le nombre de couches à son bébé. Mais je vais te donner ce que j’ai personnellement noté comme techniques, astuces, points de repères en 5 mois de portage de ChouChou intensif par temps froid, par temps chaud, devant, sur le côté ou sur le dos.

Pour moi il y a trois critères importants qui déterminent de quelle manière habiller le porté et le porteur : la position de portage, la chaleur (corporelle et ambiante) et le confort. Les utilisateurs de préformés type ErgoBaby ou Boba pourront sans doute apporter des nuances ou des précisions sur les infos que je vais donner: n’utilisant pas encore ce mode de portage car ma fille est encore un peu petite, je n’ai pas de références en terme de sensations de chaleur ou de confort avec ces porte-bébés. Donc les adeptes d’ErgoBaby et consorts, welcome en commentaires si vous avez des ajouts à faire.

1 ) La chaleur

Le portage physiologique se pratique de telle manière qu’il n’y a rien entre le ventre du porté et le corps du porteur. On observe trois sources de chaleur différentes:
– La chaleur corporelle: les deux corps sont collés, chacun bénéficiant (ou souffrant si on ne fait pas attention!) de la chaleur de l’autre. Si le petit a froid, le corps de l’adulte travaillera de façon à réchauffer cette partie plus froide comme si elle était réellement un de ses membres. Si le porteur a trop chaud, cette chaleur sera également transmise au corps du bébé qui aura lui-même trop chaud. On se retrouve alors avec deux radiateurs ambulants, et le portage peut vite devenir pesant (haha) dans ces conditions.

– La chaleur du porte-bébé: une écharpe tricotée (type JPMBB, Boba Wrap etc, famille des « extensibles ») sera beaucoup plus chaude qu’une écharpe tissée en sergé croisé, elle-même un peu plus chaude qu’une écharpe en jacquard. Ajoutée à la chaleur corporelle, la chaleur du tissu augmente encore la température pour le couple porteur-porté.

– La chaleur ambiante: été, hiver, intérieur, extérieur…on porte en toutes situations et le climat environnant peut varier. L’habillement devra donc s’adapter également à cette contrainte.

Conclusion: une fois prises en compte les chaleurs inhérentes au portage occasionnées par la température corporelle du couple et par celle du porte-bébé utilisé, c’est la chaleur ambiante (et plus généralement les conditions climatiques: vent, pluie, neige…) qui va permettre de determiner comment s’habiller et habiller son bébé.

En été, la question ne se pose pas trop: il fait chaud, donc habillement minimal afin que l’épaisseur de tissu de l’écharpe ou du Mei-Tai (ou tout autre porte-bébé) ne devienne pas une étuve. En journée, ici c’est body à bretelles uniquement. On pourrait être tentés de mettre l’enfant carrément nu sous le tissu, juste en couche. Pour ma part je ne le pratique pas: la chaleur faisant transpirer, mieux vaut que la transpiration soit absorbée par le body en coton qui se lave facilement que par le porte-bébé, d’autant qu’en cas de forte transpiration il faudra éventuellement le faire sécher (temps pendant lequel on ne pourra pas l’utiliser) alors que le body mouillé se change facilement pour un sec.

Petit rappel « sécurité »: La journée, on n’oublie pas le chapeau de soleil, les lunettes et la crème en 50+ minimum, et on évite toute sortie avec bébé entre 12h et 16h. Bon, parfois on a pas le choix. Mais quand on peut éviter, il vaut mieux. Marcher le plus possible à l’ombre. Proposer régulièrement à boire en cas de promenade par forte chaleur, et sans attendre forcément que le bébé réclame (à chaque réveil, ou sinon une fois par heure par exemple), et éviter le plus possible de retarder une tétée quand elle est réclamée (pas l’endroit, « oh il reste à peine 2 kilomètres on la fera là-bas »…) pour prévenir tout risque de déshydratation Les bébés portés sont plus exposés à la chaleur et au soleil que les bébés poussés (qui eux peuvent se mettre à l’ombre facilement entre la capote de la poussette, l’ombrelle…), il est donc important d’adapter la protection à cette contrainte.

Le soir en extérieur, comme il fait un peu frais, j’opte pour un body à manches courtes, une paire de chaussettes fines en coton et une paire de jambières légères (connues aussi sous le nom de Babylegs) pour protéger des courants d’air les petits mollets qui dépassent.

En hiver, (oui oui elle a connu l’hiver malgré une naissance en mars, je te rappelle qu’on habite en Auvergne^^) j’habille ma fille comme à l’intérieur, voire une couche de moins et en tous les cas je ne mets rien de plus: entre ma chaleur, la chaleur de l’écharpe, la chaleur de son vêtement et la veste adaptée (ou le poncho), les couches sont largement suffisantes pour maintenir bébé bien au chaud. Par contre, on n’oublie pas le bonnet (30% de la chaleur corporelle s’échappe par la tête!) et de bien couvrir les pieds et les jambes si elles sont à l’extérieur (par exemple, avec un bébé en pyjama de velours, on peut mettre une paire de chaussettes chaudes et hautes sous le pyjama, bien remontées. )

Une astuce pour vérifier que bébé n’a pas froid: plutôt que de tester ses mains ou ses pieds, glisser un doigt dans le creux du cou. S’il est bien chaud, c’est bon. Si on sent que c’est un peu juste, on peut rajouter une couche par-ci par-là (un bonnet ou des chaussettes plus chauds, des babylegs sous les jambes du pyjama…)

2) La position de portage

Porter en ventral tient plus chaud que porter sur la hanche, qui tient plus chaud que porter dans le dos. Un body manches courtes peut être difficile à supporter pour le bébé en ventral alors qu’il ne posera pas de soucis sur le dos, par exemple. On peut donc envisager l’habillage en fonction du mode de portage pratiqué.

3) Le confort

C’est à mon avis le critère essentiel. Le portage est un moment sensé être agréable pour le porté comme pour le porteur, et pour moi le type de vêtements utilisé peut vraiment nuire aux sensations de confort pour l’un comme pour l’autre. Notamment, j’ai banni pour ma fille tout ce qui ressemble de près ou de loin à un pantalon. En faisant l’essai soi-même on peut vite comprendre pourquoi: si on se met accroupi, notre pantalon remonte. La sensation à la pliure des genoux est vite désagréable si la position dure un peu (ce qui est souvent le cas dans le portage) et si le pantalon est un peu raide (jean, coton épais…). La pression du porte-bébé sur ces plis déjà pas très confortables peut encore accentuer la sensation désagréable. De plus, on peut toujours essayer de tirer sur le bas pour couvrir le bout de jambe qui se retrouve à l’air: pas moyen. Donc à moins de mettre des chaussettes très hautes et de les remonter à bloc, il devient difficile de protéger les mollets du bébé des courants d’air ou du soleil.

De la même manière, ma fille n’a jamais de T-shirt ou de gilet sous l’écharpe. Toujours des bodys. Les T-shirts et gilets remontent quand on déploie le tissu, ça fait des bosses, c’est gênant (tu sais le pli de la manche de T-Shirt sous ton pull que tu galères à remettre, ça te rappelle rien?^^)… les bodys au moins restent bien en place et ne font pas de plis désagréables.

Pour résumer, ici on a:

Dès qu’il fait bon, en extérieur: body manches longues en coton, babylegs légères, petites chaussettes. Bonnet en coton léger pour les balades un peu venteuses ou les soirées à la fraîche. J’ai aussi quelques pyjamas en coton très fin pour le soir (pas trop utilisés en journée: je préfère avoir à enlever et remettre les babylegs, qui ne nécessitent pas d’enlever le bébé de l’écharpe ou du PBB, plutôt que d’avoir à le changer complètement)

Idem en intérieur à l’exception du bonnet, et des babylegs si la maison est un peu fraîche. Si vraiment il fait très bon, body manches courtes et paire de chaussettes fines.

L’été, en extérieur: body à fines bretelles, chapeau de soleil, lunettes et tartinage de crème sur tout ce qui dépasse (guiboles, bouts de bras, visage…). Pour le soir, body manches courtes et j’ajoute une paire de babylegs fines et des petites chaussettes.

L’été, en intérieur: idem sans l’attirail de parfaite touriste, parfois je change pour un body manches courtes si on a bien protégé les fenêtres de la chaleur et qu’il fait vraiment frais dans la maison.

Automne: on verra, pas testé encore :P

Hiver en intérieur: pyjama en coton avec chaussettes ou body manches longues + babylegs bien chaudes et chaussettes chaudes. Un gilet si besoin quand elle n’est pas dans l’écharpe.

Hiver en extérieur: idem qu’en intérieur. Bonnet bien chaud.

Tu remarqueras que ma fille est toujours en body/babylegs du coup, vu qu’elle est portée une grande partie de la journée. Du coup, j’ai des cartons entiers de fringues neuves, achetées données ou offertes, qui n’ont jamais servi. Elle ne les mets jamais, car elles sont incompatibles avec notre mode de vie…du coup pas de tenues Choupi-Choupi pour mon bébé mais une garde robe réduite finalement à l’essentiel (mais très mignonne quand même): de superbes bodys chez Monoprix (et pour pas trop cher! Achetés en magasin car peu de choix sur le site internet, il y en a plus en rayon), des pyjamas coton tous mignons chez Verbaudet (www.vertbaudet.fr/lot-de-3-pyjamas-bebe-fille-cotes-pur-coton-ouverts-dos-rose-pale.htm?ProductId=700133305&FiltreCouleur=6630&CodBouw=300821922&t=2), et des Babylegs à croquer ici par exemple (www.bebeotop.fr/babylegs-jambieres-bebe.html) (et bientôt tricotées par mes soins!).

Voilà pour mon bébé. Dans la deuxième partie, je te raconterai comment je m’habille pour porter ma fille tranquille ;)

Et toi, ton bébé porté, tu l’habilles comment?

Image: la maison du porte-bébé, (lamaisonduportebebe.com/clarabulle/veste-de-portage-cali-calo-195.html) veste de portage Cali-Calo que je l’aime de mon coeur et que je vais sans doute me l’offrir pour cet hiver!

Nombre de vues: 4181
Dernier Populaire