Le rôle et les missions attribuées au syndic de copropriété

Conseils utiles

Dans une copropriété, la présence d’un syndic de copropriété est fondamentale. Cela est d’ailleurs prescrit par la loi. Plusieurs missions sont confiées au syndic. Découvrez ci-dessous le rôle de ce responsable.

Le syndic de copropriété : administrateur et principal médiateur

Le gestionnaire de copropriété a pour mission de veiller au respect du règlement de copropriété et à l’harmonie entre ses occupants. Il doit veiller à ce que tous les copropriétaires respectent les décisions prises en assemblée générale, favorisant ainsi un cadre de vie paisible pour tous.

Mis à part cela, les missions du syndic sont multiples et variées. Pour les mener à bien, suivre une formation gestion syndic copropriété pourrait lui être grandement utile. Pour revenir à sa fonction, il est à savoir que le syndic se charge de la gestion et de la conservation du bâtiment.

Il lui revient de contracter toutes les assurances de la copropriété. Il assure également la négociation ainsi que la signature des contrats d’entretien. Et ce n’est pas tout, car c’est aussi au syndic de copropriété que l’établissement du budget prévisionnel est délégué. Il dresse les comptes du syndicat et évalue les charges individuelles de chaque propriétaire.

D’autre part, le syndic tient activement les registres de tous les copropriétaires associés à un bien immobilier et est également responsable de la collecte des cotisations de chacun d’entre eux. Sur le plan juridique, il est reconnu comme le représentant de l’ensemble de la collectivité et agit en son nom pour les questions juridiques.

Les conditions requises pour être un syndic de copropriété

Pour devenir un syndic de copropriété, plusieurs conditions doivent être remplies. Le syndic doit en premier lieu détenir une carte professionnelle et posséder un compte postal ou un compte en banque au nom de la copropriété.

Il doit être en possession d’un contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle. Le syndic de copropriété doit par ailleurs avoir une garantie financière à même de recouvrir tous les fonds des syndicats dont il assure la gestion. Cette garantie doit être d’au moins 110 000 euros.

Nombre de vues: 543
Dernier Populaire