Faut-il être pauvre pour être de gauche?

L'humeur du jour > WM s'interroge
faut-il-etre-pauvre-pour-etre-de-gauche

Je vous préviens, dans cet article, je vais faire de la provoc’.

Du politiquement incorrect. Bouuuuh la grosse vilaine. Du politiquement incorrect parce que je suis énervée et parce que je vais dire (je vous préviens pour que vous puissiez partir si vous n’avez pas envie de lire de telles horreurs):

  • Que l’argent, ça peut être bien d’en avoir et d’en profiter tant qu’on en a
  • Qu’on a le droit d’être riche ET d’être de gauche, si si
  • Que j’espère bien que ma boîte et les 80 heures de boulot que j’abats toutes les semaines sous son nom me permettront un jour de gagner ma vie de manière suffisamment confortable pour ne plus avoir à faire mes comptes, pouvoir m’acheter une maison et une voiture écolos, pouvoir partir en vacances et en week-end quand j’en ai envie. Egalement, que j’espère bien un jour avoir plusieurs salariés. Le tout est en bonne voie, poursuivons les efforts!
  • Que malgré tout ça je vote tout de même à gauche, éventuellement au centre en 2012 si la dite gauche continue de faire n’importe quoi.
  • Que je ne fais pas partie des gens riches: je me dégage une paye tout à fait « classique », un peu plus élevée que le SMIC. Donc ce n’est pas ma situation que je défends dans cet article (puisque je ne suis pas riche^^) mais une réflexion sur des préjugés qui me semblent tout à fait hors de propos et qui ne contribuent qu’à diviser les gens, toute orientation politique confondue.
  • Que les différents « On » que vous trouverez ici et là désignent tout le monde et toutes les convictions: droite, centre, gauche (pardon mais j’ignorerai les extrêmes).

Allez, c’est parti!

Je vais d’abord vous poser le contexte: ce midi, je regardais l’Edition Spéciale sur Canal+ (comme tous les midis d’ailleurs). Et bien sûr, ils ont relayé LE scandale du jour, LA polémique infernale qui défraie la chronique, et qui se résume en une seule image:

Pour ceux qui ne l’auraient pas reconnu, le monsieur à gauche avec les cheveux blancs, c’est Dominique Strauss-Kahn. A droite, sa femme Anne Saint-Clair. Et pour ceux qui ne l’auraient pas reconnue, la voiture au milieu, c’est une Porsche.

Une porsche, ou l’objet du scandale…

L’objet du scandale, parce qu’une Porsche, c’est un truc de riches. C’est vrai que ça coûte cher ces bêtes là. Elle n’est pas à lui selon les sources du Figaro, mais on s’en fout: il se déplace en Porsche et c’est tout ce qui compte. Certains élus de droite se sont empressés de réagir à ces images en insistant sur le fait qu’il était maintenant évident que le train de vie de DSK était très élevé, qu’il avait succombé aux charmes du capital, etc etc etc.

Un bon truc de riches et donc, si on en croit les idées reçues de la société française, un truc pour les gens de droite. Quoi, j’ai dit une bêtise? Ah…j’aurais mal compris alors. Il me semblait que de nos jours, les gens riches c’était les patrons. Et que, comme on a la fâcheuse tendance à mettre tout le monde dans le même sac, tous les patrons étaient riches ET de droite. Raté: je suis patron, je fais partie des classes moyennes, et je vote à gauche. Comme beaucoup d’autres patrons.

Et pourquoi on n’aurait pas le droit d’être riche ET de gauche?

Avoir de l’argent, ça ne veut pas forcément dire se mettre, automatiquement, à mépriser tout le monde. A ne plus se soucier des problèmes des autres. Ça peut peut-être juste vouloir dire qu’on a un poste à responsabilités et qu’on a le salaire qui va avec, non? DSK, il n’est pas comme n’importe quel français lambda…il est directeur du FMI. Par contre, parce qu’il est de gauche, il faudrait qu’il roule en Clio?

Dans mon entourage il y a un couple qui a (beaucoup) d’argent. Et pourtant ils votent à gauche. Ils votent à gauche de la façon la plus sincère qui soit. Et ils ont aussi un train de vie vachement sympa…belle maison avec piscine, vacances au soleil et à la montagne….Parce qu’ils votent à gauche, il faudrait que leur salaire dorme sur un compte en banque et ne surtout pas profiter des fruits de leur travail « parce que ça ferait mauvais genre »?

On en parlait l’autre jour et Madame me disait « Quand on a acheté la maison, je n’osais plus inviter les copains. J’avais peur des réactions de ceux qui gagnent moins que nous ». Et bien moi je vais vous dire, quand j’entends ça je ne me dis qu’une chose:

Mince, quoi!

Aujourd’hui, qu’on soit à droite, au centre, ou à gauche, on a plus le droit de dire aux autres que dans notre vie ça va bien, parce qu’on nous regarde de travers. « Dis donc celle là, elle est prétentieuse », j’ai entendu ça une fois après une soirée. Une fille m’avait posé plein de questions sur ma boîte, ce que ça avait changé dans ma vie etc. Je lui avais répondu que depuis l’ouverture, c’était le jour et la nuit, que j’étais bien contente de l’avoir fait, et qu’en plus ça me permettait de gagner ma vie mieux que quand j’étais salariée. J’ai appris le lendemain qu’elle m’avait trouvée « prétentieuse », et qu’elle avait dit « encore une qui vote à droite ». Et non, désolée, perdu! :P

Après réflexion, j’aurais peut-être dû dire que oui, effectivement, c’était affreux. Que je n’avais rien mangé depuis une semaine tellement ma vie était difficile. Là, peut-être que j’aurais été une fille sympa?

Aujourd’hui, qu’on soit à droite, au centre, ou à gauche, on a plus le droit d’être plus riche que quelqu’un d’autre, parce que c’est « injuste » et qu’on vit dans une société ou « Egalité » fait partie de la devise. Oui enfin bon, « Egalité » ça ne veut pas dire que tout le monde doit gagner la même chose. Ca veut dire que tout le monde devrait être traité de la même manière aux yeux de la loi et des règles qui régissent la dite société. Ca veut dire que les riches devraient être tout aussi soumis aux lois que les moins riches (ce qui est loin d’être le cas et c’est bien le problème). Ca veut dire que les riches devraient payer proportionnellement autant d’impôts que les moins riches (et là c’est clairement loin d’être le cas, et c’est clairement scandaleux).

Mais pardon. Quelqu’un qui a un poste à responsabilité, ou quelqu’un qui a fait 12 ans d’études, ou quelqu’un qui bosse 80 heures par semaine, ou les trois à la fois (pour les 80 heures, ça me concerne mais ça peut concerner n’importe qui d’autre), c’est quand même normal qu’il n’aie pas la même paye que quelqu’un qui travaille dans le système classique des 35h. Ou bien c’est moi qui hallucine?

Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit…

Je n’ai pas dit que les salaires des gens qui travaillent aux 35 heures sont suffisants. Ils ne le sont clairement pas. Aujourd’hui, tout augmente sauf les salaires. Alimentation, logement, énergie, essence, assurances, loisirs… à moins de gagner plus de 3000 euros par mois on tire très très vite la langue.

Je n’ai pas dit non plus qu’il fallait étaler ses revenus et son train de vie partout sous prétexte qu’on a pas volé ce qu’on gagne. Il y a un minimum de décence à avoir, par respect pour ceux qui, eux, n’ont pas droit à ces choses là.

Mais franchement, rouler en Porsche…quand on en est pas propriétaire en plus…il est où le problème? J’en croise des Porsches sur la route. Et des 4×4 luxe, et des berlines grand standing. Et je ne vais pas casser la figure de celui qui conduit sous prétexte qu’il est trop riche.

L’argent, c’est mal.

Du moins, à gauche. A droite, les gens sont beaucoup moins complexés avec cette histoire (un peu trop des fois, je vous l’accorde^^).

L’argent, c’est tellement mal que les personnalités de gauche n’osent même plus dire qu’ils en ont effectivement un peu plus que les autres. Parce que dès qu’un politique de gauche avoue qu’il a un petit patrimoine, il est directement soupçonné de mentir à ses électeurs. De « succomber aux charmes du capital », de défendre ses intérêts personnels. Donc l’idée c’est quoi? On fait comme à la CAF ou au CROUS? Au delà d’un certain plafond de revenus, on a plus le droit d’être de gauche?Quoi, tu gagnes 10 000 euros par mois? Allez hop, rends-moi ta carte et va voter UMP!

C’est tellement mal que ça amène Ségolène Royal, en 2009, à voyager en première classe dans le TGV puis, 5 minutes avant l’arrivée, à remonter tout le train pour descendre sur le quai depuis un wagon de 2ème classe. C’était sans compter sur le Canard Enchaîné….grillée d’entrée, la Poitevine.

Et ben moi je vais vous dire un truc

On s’en fout qu’elle voyage en 1ère. Ce qu’on veut, nous, en France, c’est des réponses. Des solutions à nos problèmes. Je préfère largement un DSK qui roule en Porsche, ou n’importe quel politique de n’importe quel bord qui vit dans une villa avec piscine et qui ne s’en cache pas MAIS qui a de vraies idées concrètes, réalisables, sensées, et bénéfiques pour le pays, plutôt qu’une Ségolène Royal qui fait croire qu’elle voyage en seconde classe « pour ne pas être prise pour une riche » et qui en 2007 affirme qu’elle fera raccompagner toutes les femmes flics chez elle le soir. Ah oui? Et avec quels sous?

Et franchement…j’ai déjà voyagé plusieurs fois en 1ère classe parce que selon les périodes et avec ma carte 12-25, c’était moins cher que la seconde! Alors comme critère de richesse, on a vu mieux quand même!

Un peu de franchise bon sang! L’argent ne fait pas le bonheur, certes, mais vous connaissez la suite aussi bien que moi:

Il y contribue fortement!

Pfiouuuuuu, ça fait du bien :P Bravo aux courageux qui seront allés au bout de ce petit coup de gueule…


[easy-social-share buttons="facebook" counters=0 style="button" sidebar_pos="right" facebook_text="J aime" ]
Nombre de vues: 2892
Dernier Populaire