Que faire en cas de calvitie naissante ?

Cosmétiques

La calvitie, également nommée alopécie, est un problème capillaire touchant aussi bien les femmes que les hommes et ceci, peu importe leur âge. Caractérisé par la perte totale ou partielle des cheveux, ce trouble peut revêtir différentes formes. En cas de calvitie naissante, voici quelques conseils pratiques à adopter afin de freiner la chute des cheveux.

Quels sont les symptômes d’une calvitie naissante ?

La perte de cheveux touche plus de 75 % de la population. Elle demeure bénigne lorsqu’elle ne dépasse pas une chute de 1000 cheveux par jour. Par contre, si la perte concerne plus de 1000 cheveux chaque jour, cela indique l’apparition d’une calvitie naissante.
calvitie chute des cheveux
Chez la femme, la perte de cheveux se remarque essentiellement sur la raie de la chevelure. Une fois qu’ils chutent, les cheveux ne repoussent plus. C’est alors que la raie est plus dégagée. Si vous observez cela sur vos cheveux, il vous est recommandé de demander l’avis d’un médecin, afin d’être fixé.

Chez la gent masculine, les parties principalement concernées se trouvent au niveau :

  • Du front ;
  • De la tonsure, autrement dit la zone localisée au-dessus du crâne ;
  • Des tempes ;
  • Du toupet : ce sont les cheveux du dessus du front qui chutent ;
  • Du tourbillon, qui correspond à la partie située à l’arrière du crâne.

Dès que vous constatez des signes sur ces zones, pensez à consulter immédiatement un médecin. Dans la plupart des cas, si vous commencez à manifester une calvitie, cela se voit premièrement sur les golfes temporaux. Le front et le toupet se mettent également à se dégarnir.

À ce jour, il n’y a probablement pas de véritable traitement pour lutter contre la chute des cheveux. Néanmoins, l’usage d’un soin cosmétique peut vous aider à regarnir les parties sans poil de votre tête. Vous pouvez par exemple vous servir d’une poudre capillaire pour augmenter le volume de vos cheveux et pour les densifier.

Les traitements et soins pour combattre la calvitie

Pour venir à bout de la calvitie naissante ou du moins pour la ralentir, certains traitements ainsi que des remèdes naturels sont opérants.

Opter pour un traitement médicamenteux

Si vous préférez vous remettre à un dermatologue, ce dernier vous prescrira sur ordonnance une lotion anti-chutes ou des comprimés. Usuellement, le traitement est à base de finastéride, un médicament permettant de prévenir la perte de cheveux. En règle générale, les résultats du traitement ne s’observent qu’après 12 semaines de traitement au minimum.

La greffe capillaire : une opération chirurgicale

Pour les personnes plus drastiques qui désirent stopper net la calvitie naissante, le recours au traitement chirurgical est le plus souvent l’option choisie. Cette solution se caractérise par la transplantation de nouveaux cheveux sur les parties touchées par la calvitie. L’intervention se nomme également greffe capillaire.

Quelques solutions moins rigoureuses à base de remèdes naturels

Enfin, certains traitements naturels peuvent être adoptés afin d’éviter la perte de cheveux. Il semble que le vinaigre de cidre serait efficace pour freiner la calvitie naissante. Pour ce faire, il suffit d’appliquer le liquide sur la zone concernée, grâce à de légers massages. Puis vous devez le laisser reposer pendant une dizaine de minutes et rincer vos cheveux.

L’aloe vera permettrait également d’amoindrir les conséquences de la chute de cheveux. Pour son utilisation, étalez-en sur votre cuir chevelu. Laissez agir durant près de 10 minutes. Puis rincez vos cheveux à l’eau tiède.

VOS MESSAGES
0
Laisser un commentaire

Nombre de vues: 129
Dernier Populaire