Sécurité des enfants en voiture : questions à Marylin de Securange.fr (+ test produit)

WM en vrac > WM s'interroge

Le 3 novembre 2014, je vivais un gros accident de voiture.

Le seul et unique de ma vie pour le moment…Alors que j’étais à l’arrêt, dernière d’une file de 200 mètres attendant de pouvoir s’insérer sur l’autoroute, un 806, qui roulait bien trop vite pour la sortie de zone commerciale où je me trouvais, est venu me percuter de plein fouet par l’arrière à près de 80km/h. Le choc a été tellement violent que mon auto-radio ainsi que les phares avant ont été éjectés de leurs emplacements. Les quatre portières latérales sont sorties de leurs axes. La vitre du coffre a intégralement volé en éclats, envoyant du verre partout dans l’habitacle et jusque sous mes pieds. L’essieu arrière a été brisé, le châssis du véhicule plié vers le sol. Le réservoir de GPL endommagé et la porte du coffre complètement enfoncée. La force de l’impact a également couché complètement le siège passager, et j’ai été violemment projetée en avant, heurtant à mon tour le véhicule qui me précédait, lui même projeté sur le véhicule de devant. Dans l’habitacle, ma ceinture a fait son travail, mais ma tête et mon corps ont été rudement mis à l’épreuve : lors de l’impact, j’ai été projetée en avant et ma tête à heurté durement le plafond du véhicule, et l’onde de choc a irradié mon dos et mon bassin.

Je suis sortie de là entière, je ne sais pas trop comment, je me suis même extraite seule du véhicule, sonnée mais complète. Pas de blessures apparentes, juste une douleur incroyable dans le bas du dos et le haut des jambes, il m’était quasi impossible de marcher.

Entière donc, et seule, surtout. Par bonheur, ce jour là il se passait deux choses : premièrement, je conduisais le Scénic et non pas la Twingo (sans quoi je pense que j’aurais eu de sérieux ennuis, vu l’état du véhicule familial qui est deux fois plus gros que la petite citadine, d’autant que c’est un monospace qui m’a percutée. la partie était perdue d’avance avec une si petite voiture…), et deuxièmement, mes enfants n’étaient pas dans le véhicule. Je venais de sortir du travail, et je me rendais chez leur nounou pour les récupérer. J’avais fait 300 mètres depuis la sortie du bureau.

Mes enfants n’étaient pas dans le véhicule

Et c’est à peu près tout ce que je retiens de ce jour là. Vu l’état du Scénic, je n’ose imaginer ce qui leur serait arrivé. Et notamment Marin, qui voyage dos à la rout (www.securange.fr/#!rear-facing-dos-route/cw7t)e et dont le siège n’a pas été épargné par les projections de verre. S’il avait été là, c’était son visage qui servait de réceptacle aux éclats du pare-brise arrière…Il avait 5 mois au moment de l’accident.

Pendant des semaines ensuite, reprendre la route me mettait toujours dans un état d’inquiétude intense. Regarder dans mon rétro intérieur a été une source de panique considérable : voir les voitures arriver et avoir l’impression qu’elles ne vont pas s’arrêter, réentendre le bruit de ce verre qui explose et me revoir dans l’habitacle, les bras protégeant tant bien que mal mon crâne, en train d’encaisser les chocs répétés des véhicules qui se percutent. 6 mois plus tard ça va mieux, je me suis réconciliée avec mes rétros mais je ne peux plus faire comme si ça n’arrivait qu’aux autres. Une dizaine de jours avant mon accident, le site Allo Bébé (www.allobebe.fr/) m’avait proposé un budget d’une quarantaine d’euros pour choisir un produit sur leur site et vous en parler. J’avais choisi un miroir de voiture (www.allobebe.fr/retroviseur-bebe-coccinelle,aLK040050095.html), à poser en face de Marin pour que je puisse le voir dans mon rétroviseur tout en le laissant dos à la route, sans avoir à détourner dangereusement mon attention de ma conduite.

Je ne suis pas superstitieuse, mais la coïncidence pourrait me le faire devenir ! Une semaine après la réception de ma petite coccinelle rigolote, j’avais cet accident, et aujourd’hui je vois ce petit outil comme un allié majeur dans la sécurité de nos trajets. Je garde la possibilité de vérifier comment va mon fils, tout en restant vigilante sur ma trajectoire et la circulation qui m’entoure. L’objet se fixe très facilement à l’appui-tête du siège arrière, le miroir est large et renvoie une image très nette dans le rétroviseur conducteur. Marin adore se voir dans le miroir qui plus est, ce qui réduit les moments difficiles pour lui. Voilà à quoi ressemble l’installation dans le véhicule :

IMG_6305
IMG_6303

Quand on vit un accident, on prend conscience d’une chose :

Comment faire pour que, si cela se reproduit, ma famille soit protégée au mieux ? On ne peut pas éliminer le risque, mais on peut faire ce qui est en notre pouvoir pour en réduire les éventuelles conséquences. La tâche est toutefois ardue, car le marché de la sécurité auto pour les enfants est large, varié, avec des prix allant du simple au quadruple. Les marques sont multiples, on se perd dans les modèles…il est très difficile de choisir l’équipement qui protègera nos enfants.

Avant la naissance de Marin, nous avions cherché activement quel modèle de siège acheter pour lui, et quel modèle pour sa soeur car nous avions constaté que l’on avait mal envisagé son équipement depuis le début, trop confiants dans le fait que les sièges proposés dans le commerce étaient forcément bons et efficaces. Or c’est absolument faux, certains sont désastreux, parfois même dans ceux dont le prix est le plus élevé. C’est finalement sur le site Securange.fr que j’ai trouvé toutes les solutions et Marylin, la gérante du site, répond aujourd’hui à mes questions.

WM : Sécurange.fr (www.securange.fr/) est le site francophone le plus fourni et détaillé que j’ai pu trouver sur Internet concernant la sécurité automobile des enfants. D’où est partie cette initiative, qu’est-ce qui t’a amenée à créer cette plateforme ?

Marylin : A la base j’étais comme toutes les mamans, à la recherche d’informations. J’avais des sièges assez mal notés sans le savoir. A cette époque j’étais membre actif du forum « puériculture » avec une équipe très sensibilisée sur le sujet. Elles m’ont guidée dans le début de mes recherches et j’ai aussi été plus loin en allant sur des sites allemands, suédois, suisses… Ca n’a pas toujours été simple de confronter des infos parfois contradictoires, de traduire des sites, de lire 3478 pages de forum ! Quand il faut trouver l’info essentielle entre 2 papotages de maman sur la page 12 et 65…Tout ça s’est déroulé vers les 6 mois de mon premier fils, il y a donc un peu plus de 4 ans. A force de recherches et de lectures j’ai découvert les crash-tests, les recommandations élémentaires, le rear facing (www.securange.fr/#!rear-facing-dos-route/cw7t). J’ai voulu faire de la prévention, partager… mais il n’est pas facile de faire de parler de ces sujets là en disant aux gens que tout ce qu’ils pensent savoir est faux. En congé mater de mon 2 eme il y a deux ans, j’ai réuni tout ce que j’ai appris et j’ai laissé les gens s’informer par eux meme. C’est un bien meilleur mode de communication, plus neutre, factuel et efficace.

Que penses tu de la politique française en terme de sécurité auto pour les enfants ? Nos voisins européens sont ils selon toi plus avancés sur cette question ?

Pas évident comme question. Disons qu’en soi, on se repose sur des acquis de longue date. C’est une politique qui stagne si tant est qu’il y en ait une. On parle bcp de sécurité routière mais très peu du cas des enfants. Encore cet été un reportage de TF1 pour occuper les enfants en voiture durant les long trajets : les petits voyageaient sur la banquette sans siège…(voir ce billet : http://www.securange-leblog.fr/2014/08/pendant-que-tf1-filme-les-enfants-s-amusent-sans-siege-auto-ou-ceinture.html (www.securange-leblog.fr/2014/08/pendant-que-tf1-filme-les-enfants-s-amusent-sans-siege-auto-ou-ceinture.html)). Ca passe au 20h, c’est non seulement dangereux bien sûr mais complètement illégal et filmé, diffusé comme si de rien n’était. Si tu pose la question à quelqu’un des forces de l’ordre ou un assureur, ils connaissent les bases et encore… et il ne contrôlent jamais ça. Explique à ton assurance qu’après un choc à 10km/h tu dois changer ton siège… il risque de t’envoyer balader ! Voilà, on a quand même une méconnaissance notable et on sous estime le sujet sans aucun doute. Ailleurs je connais peu les politiques, je peux juste te dire qu’en Suède, ils approchent le point 0 du taux de mortalité des enfants en voiture. Mais ce n’est pas juste une question de siège auto chez eux, c’est tout un état d’esprit qui est différent.

Quels sont les critères les plus importants dans le choix d’un siège ? Le prix est il un gage de confiance ?

Je commence par la 2ème partie de la question, non il ne faut pas se fier au prix ! Il existe des sièges à prix raisonnables et de bonne qualité. Bien sûr de manière génale les bons sièges auto ont un prix mais l’inverse ne veut rien dire. Payer un siège auto très cher ne vous garantit pas sa sécurité.

Les critères plus importants à regarder sont :

  • Les résultats aux crash-tests complémentaires
  • L’âge, le poids et la taille de son enfant
  • Le système de fixation ceinture ou isofix
  • La compatibilité avec son véhicule

Quels conseils donnerais-tu aux parents qui souhaitent équiper leurs véhicules ?

  • De s’y prendre un peu à l’avance. On voit trop de parents s’équiper dans l’urgence, 1 semaine avant les vacances. Il est important de prendre son temps pour faire le bon choix
  • De s’informer un peu sur ce qui existe, les fixations, les normes, les compatibilités voiture …etc. Il est important d’avoir une culture minimale avant d’aller en magasin car les vendeurs ou les copines ne sont pas toujours bien informés (sans généraliser bien sûr)
  • Surtout ne pas hésiter si possible à demander à essayer dans sa voiture et avec son enfant.
  • Si c’est un changement de siège, de ne pas anticiper le passage au siège suivant. Il est toujours préférable d’utiliser le siège précédent à son maximum plutôt que le siège suivant à son minimum.

Pour aller plus loin

  • Le site de Securange (www.securange.fr/)
  • Le blog Securange
  • Les meilleurs sièges auto aux crash tests (www.securange.fr/#!meilleurs-siege-autos/c15ej)

Merci à Marylin pour le temps qu’elle m’a accordé, et à Allo Bébé pour ce petit produit bien pratique.

Et vous, quelles sont vos expéri ences en matière de sécurité auto enfant ?

VOS MESSAGES
Un commentaire
Laisser un commentaire

lilyla dit :

c’est un site que je consulte souvent et que je conseille ! beaucoup d’infos, il est très fourni et utile !

Lili et ses filles dit :

Punaise, à lire le récit dans ton accident, j’en ai des frissons partout !!

Securange, je l’ai beaucoup consulté pour choisir les sièges auto-des filles. On a opté pour du dos à la route. Pour l’instant ma Pimprenelle de presque 4ans y est toujours, sans aucun soucis. On prévoit de l’utiliser au maximum de cette manière avant de changer.

Soline dit :

« Securange » c’est LE site/blog/forum que je recommande à tous. Qu’est ce que j’ai pu en passer des heures à tout lire pour bien connaître la législation, les recommandations, les crash test.
Merci Marylin pour cette mine d’informations.

Aurélie 14 dit :

Article très très intéressant (mais effectivement TERRIFIANT ton accident, brrrrr) Cependant après être aller directement sur le site on voit principalement des sièges isofix, avec jambes de force etc. Mais quand on a encore une voiture non équipée (comme ta Twingo j’imagine) on fait comment ? On choisi quoi ? car le dos à la route jusqu’à 14mois c’est même pas envisageable car l’habitacle est trop petit… un conseil WM… toi comment as-tu fait ?

Coco dit :

Merci pour cette publication qui tombe à point nommé étant justement à la recherche d’un bon siège auto et en galère depuis 3-4 semaines à chercher … je ne sais plus où donner de la tête … et ce même en étant aller déjà sur le site de Sécurange …
Le récit de ton accident fait froid dans le dos … tu as eu beaucoup de chance !

Nombre de vues: 465
Dernier Populaire