Famili ferait mieux de se taire.

Materner au quotidien

Famili c’est un webzine.

Avec des journalistes dedans, des gens qui écrivent des trucs, et avec des phrases de journalistes genre « Nous avons vouluuuuu en savoir plus ». Mais si, tu sais, avec l’intonation qui fait du yoyo comme à la télé dans Enquête Exclusive ou dans Faites Entrer l’Accusé. Ne manquent plus que les « heuuuu » tous les deux mots et on a le package complet.

Malheureusement, souvent chez Famili ils écrivent n’importe quoi. Entre les articles véhiculant des inepties sur l’allaitement et les articles te donnant 10 bonnes raisons de choisir le biberon (oÔ !!!), ils invitent aussi des spécialistes, des « experts » (trop mode ce terme, en ce moment), pour te parler de trucs comme le sommeil des bébés. Ou les caprices. Ils se défendent en disant qu’ils diffusent l’avis d’un spécialiste et non pas une méthode ou un semblant de vérité, mais dans la mesure où il s’agit d’un magazine sur la parentalité pour lequel la neutralité imposée aux sites d’actualités et de politique n’a pas lieu d’être, on pourrait s’attendre à ce qu’ils choisissent avec soin les intervenants de leurs torchons papelards, sinon en conscience au moins en fonction de l’état actuel des connaissances en la matière. Mais non. Ils invitent juste des gens qui tiennent encore des discours d’il y a 20 ans, et qui bien souvent viennent juste faire la promo de leur bouquin fraîchement sorti du genre « Laisser pleurer votre bébé peut vous rendre riche ». Lequel bouquin te démontrera à quel point laisser pleurer ton bébé est bon pour toute la famille (j’arrive encore pas à l’avaler celle-là, faut m’excuser).

Et donc, récemment, je suis tombée sur un de leurs torchons articles (décidément c’est plus fort que moi): « Les bébés sont-ils vraiment capables de faire des caprices? » (www.famili.fr/,5-questions-sur-les-caprices-des-bebes,451,333804.asp). Morceaux choisi (tiens ça aussi c’est une phrase de journaliste)

Au début, ça partait plutôt bien.

En bon expert qu’il est, l’Expert frappe un grand coup d’entrée, hop là: « Je dirais pour commencer que les bébés ne font pas de caprices. Le mot « caprice » en lui-même inclue de la perversité, une volonté d’embêter son monde (les parents), tout ce dont un tout-petit n’est pas capable. »

Ouh pinaise, que je me dis en lisant ça. Ouh pinaise, ça y est, la bulle éclate, on y vient, on y arrive, ça commence à se dire même chez les Experts, ouh pinaise!!! Danse de la pluie et offrande de lait maternel au dieu Maternage (oui je fais partie d’une secte dangereuse, je te le rappelle).

C’était sans compter sur un détail qui avait son importance: j’étais en train de lire Famili. Et donc, ça ne pouvait pas continuer dans cette voie. Quelque chose, à un moment donné, allait forcément venir ternir ce magnifique tableau. Ce qui ne tarda pas à se produire. Quelques lignes plus tard:

« un bébé qui fait ses nuits tôt, qui ne pleure plus au moment du coucher, est un bébé avec une maman qui a tenu bon et qui a réussi à bien réguler les besoins de son enfant : les tétées, les rythmes de sommeil… »

– Han mais ok, d’accord…en fait, quand un bébé ne fait pas ses nuits à 3 mois, c’est parce que la mère a fait un truc pas normal, n’a pas tenu bon face aux désirs incessants de son bébé et surtout parce qu’elle n’a pas fait en sorte de transformer son bébé en un automate bien docile qui a faim quand ça arrange les adultes, qui a sommeil quand ça arrange les adultes…Non mais faut m’excuser, moi je croyais qu’un bébé, c’était un petit être humain sans défenses, vulnérable, complètement dépendant de l’adulte, qui avait droit au respect et à naître dans un univers doux pour lui. Pas dans un monde qui nie ses besoins premiers parce que ça arrangerait vachement ses parents que ça se passe autrement et que tu comprends, que va dire la voisine?!?

« […]tout n’est pas de leur faute. Notre société les habitue au « maternage excessif ». Les mamans mettent en pratique ce qu’on leur conseille, et accourent au premier pleur de leur bébé. J’associe cela à de la « castration parentale », qui est stupide à mon sens. »

– Bien bien bien, encore mieux. L’éternel refrain de l’esclavagisme du parent, qui se coupe en 4 pour que son bébé soit bien et ne manque de rien. Pas pour en faire un pourri-gâté non, mais juste parce que c’est un tout petit bout de bébé qui a juste besoin qu’on s’occupe de lui et qu’on lui montre qu’il n’est pas tout seul, que quelqu’un est là pour le rassurer, lui tenir chaud, le consoler, l’aider à grandir en sécurité. Lui offrir une belle arrivée, dans la douceur. Je suis ravie d’apprendre que le visible bien-être de ma fille de 7 mois résulte de toutes ces stupidités mises en oeuvre depuis sa naissance. Vraiment, ça me touche beaucoup, merci.

« A la maman de réguler les rythmes de son enfant. Il faut se défusionner du petit. Il est important de lui imposer de bons rythmes très tôt, de faire preuve « d’autorité en amont ». Et rassurez-vous, cela n’enlèvera en rien l’amour que vous lui portez. »

– Toutafé, d’ailleurs, je vais la laisser pleurer toute la nuit aujourd’hui pour l’aider à s’endormir seule. Mais ce n’est pas grave si c’est violent pour elle, vu que je l’aime de tout mon coeur et que c’est pour son bien. J’aurais du lui imposer des rythmes c’est vrai. Tétée toutes les 3 heures, méthode 5-10-15 dès 2 mois, allez hop! On n’est pas là pour enfiler des perles, faut que ça dépote! Repas, nuit, peu importe les hurlements engendrés par la violence de ces pratiques, on s’en fout. Faire preuve d’autorité en amont, a dit monsieur l’Expert. Et puis l’important, c’est quand même l’amour qu’on porte à nos enfants, non?

« Commencer déjà par arrêter de trop materner, et surtout de croire que c’est ce qui rend son bébé heureux ! «

– Han mais c’est évident maintenant que vous le dites. Si ma fille est souriante, apaisée, ne pleure presque jamais, est sociable, et j’en passe, c’est juste qu’elle a bon caractère, quelle chance on a d’avoir tiré un bon numéro dis donc! Par contre, le jour où elle fera une colère, je compte sur vous pour me rappeler à quel point je l’ai empêchée de prendre son autonomie en la portant, en l’allaitant longtemps et en ne la laissant jamais pleurer. Là ce ne sera plus une question de caractère, mais bien les erreurs (horreurs?) commises par moi sa mère qui seront en première ligne et responsable de ses vilains caprices (qui, d’un coup, existeront évidemment).

Et pour finir, le clou (de girofle). Le bouquet (garni). La cerise (bien pourrie):

« Contrairement à ce que pourrait penser Françoise Dolto (www.famili.fr/,la-revolution-de-francoise-dolto,491,12492.asp), l’enfant n’est pas encore une personne à part entière, c’est un petit être en devenir. »

– Haaaaaaaaaa. Bon. Donc si il n’est pas une personne ni un être (l’être en question étant « en devenir », donc pas formé), qu’est-il donc? Un truc sans tonus, un pantin pleureur. Un machin sans trop de forme, une enveloppe charnelle, sans âme ni états d’âme, un légume tout juste bon à gazouiller quand on lui tend un joujou, tout juste bon à sourire sur commande, à passer de bras en bras et tout ça sans râler même à 15 jours « parce que tu pourrais nous le prêter quand même et dis donc il est pas très sociable, faudrait couper le cordon un peu! » . Par contre, il ne faut surtout pas qu’il vienne bousculer le petit rythme bien établi de ses parents. Il faudrait qu’il soit le plus discret possible, qu’il n’en demande pas trop parce que quand même, on va pas se rendre esclave d’un gosse si? Et puis aussi, il faudrait qu’il se plie sans problèmes au rythme imposé à sa naissance. Qu’il ait faim quand on lui en donne le droit, qu’il pleure quand on lui en donne le droit, qu’il réclame les bras quand on lui en donne le droit, et surtout, surtout, qu’il laisse dormir ses parents. Qu’il fasse des nuits de 28h sans réveil ou du moins, s’il ne dort pas et même si ça ne va pas, qu’il souffre en silence. Parce que nous on bosse demain quoi merde!

Par contre, il ne faut surtout pas qu’il ait de besoins comme n’importe quel être humain. Ça, nan, certainement pas.

Faut pas déconner, on va pas se laisser manipuler.

VOS MESSAGES
52 commentaires
Laisser un commentaire

MissBrownie dit :

Zut, mon bébé a 18 mois et n’a aucun rythme pour les siestes et les repas … C’est certainement très mauvais pour son avenir et j’en suis l’unique responsable.

Sinon pour les colères, on en reparle dans 11 mois ? ;)
J’dis ça parce que Chichi était le bébé le plus adorable du monde et je ne sais pas mais en ce moment, il se met à faire des colères… mais bon, j’avoue, c’est ma faute. Je ne veux pas forcément rester debout à le porter et lui, c’est ce qu’il veut. Parfois j’aime bien m’assoir aussi.

Working Mama dit :

Han mais j’ai jamais dit qu’elle en ferait pas :P J’ai dit que bien sûr, on me dirait que c’est parce que je l’ai trop portée. C’est bien connu que les enfants qu’on a laissé pleurer ne font jamais de colères voyons.

Pour les colères de ton petit…il n’a pas encore la parole, il est frustré, il l’exprime comme ça, ça devrait se transformer avec l’acquisition du langage (et puis c’est peut-être aussi le terrible two qui démarre :P )

MissBrownie dit :

Ah… excuses, j’avais pas bien compris ;) Mais sûr, on te reprochera de l’avoir trop porté…
En attendant, pour calmer mon bébé frustré de ne pas réussir à se faire comprendre et débutant son terrible two, vive le boba !
Je sais que c’est juste un passage, mais vu comment il était calme, je ne pensais pas qu’il ferait des colères comme son grand frère (le pro des colères jusqu’à 4 ans) … Ma fille n’a jamais fait de colère, comme c’était doux.

Delph Dolce dit :

Juste : MERCI!!!!!

D.

Princesss dit :

M’enfin O_o (oui je suis sans voix devant autant de débilité…)

Et pourtant j’en ai lu/entendu des conneries sur les pleurs de bébé… Je ne conçois même pas comment on peut aller jusqu’à renier la personne du bébé…

Working Mama dit :

Et bien, malheureusement, tout le système aujourd’hui qui défend les théories des pleurs contrôlés, des tétées régulées etc, contribue à ce déni. A partir du moment où l’on veut contrôler le fonctionnement d’un être vivant, alors on le renie, on renie ses besoins, on le façonne à être comme on voudrait qu’il soit.
Obliger un enfant à faire ses nuits (ou du moins à ne plus appeler quand il se réveille), ne pas écouter ses besoins de nourriture et le nourrir à heures fixes…tout ça renie la personne du bébé.

Laetitia dit :

Ce que je trouve dommage en fait, avec ce genre d’article, (je parle de Famili, pas du tien hein) c’est que ça « parle » souvent (bizarrement) à des personnes n’ayant pas encore d’enfant! Et du coup, quand toi tu n’agis pas ainsi, tu subis « une pression » de plus! Pour ma part, j’ai toujours agit à l’instinct avec mon fils, et je pense que pour l’instant, ça fonctionne plutôt bien quand je le vois grandir! Mais il est vrai que par moment, on est obligé de lutter presque concernant sa façon de faire (quand elle ne colle pas à ce genre d’inepties) ou même dire que oui, oui bien sur, juste pour qu’on nous foute la paix! Sinon, comme bien souvent, j’aime beaucoup ta manière de développer, et d’écrire!

Working Mama dit :

Mais c’est clair. Ici c’est tout au feeling aussi, comme je le disais dans le billet précédent, on laisse les choses venir et se faire toutes seules, tranquilles. Mais du coup ça donne un médecin qui démarre la consultation en te disant « et donc, elle ne fait toujours pas ses nuits j’imagine? » genre « punaise vous vous rendez pas compte ». Ou bien effectivement des « oui oui bien sûr » quand l’arrière grand-mère nous dit que les bébés, c’est bien dans leur lit, dans le noir, qu’il n’y a que comme ça qu’ils apprennent à grandir…#FAIL oÔ

lily dit :

bien dis ^^ moi je fuis se genre de site internet remplie de bon conseil écrit par des gens qui la plupart du temps font tout le contraire de toute façon.

Lily dit :

Juste une réflexion sur « l’être en devenir ». J’ai traduit il y a peu un article du Journal of Medical Ethics sur l’avortement post-natal
() je tiens la traduction en français disponible pour ceux que ça intéresserait. L’argument selon lequel le nouveau né n’est pas une « vraie personne » est utilisé en l’occurrence pour justifier le bien-fondé d’un infanticide, pas seulement en cas de graves malformations, mais également pour les mêmes raisons qui peuvent pousser une femme à avorter. La porte est alors ouverte à toutes les dérives (ceux qui ont lu l’article en lien ci-dessus savent que je n’exagère pas) : on peut faire un gamin, accoucher d’un môme en parfaite santé, trouver que franchement, un nourrisson finalement c’est fatiguant, et le zigouiller tranquille parce qu’il « menace le bien-être de la mère ou du couple ». Qui eux sont de vraies personnes vous l’aurez compris. Même l’adoption est mise de coté parce que, oui peut-être que c’est mieux pour « la future personne » qu’on aura pas zigouillé, mais quand même, ce sera dur pour la mère qui abandonne (parce que tuer son gosse c’est pas dur). Là je m’éloigne un peu du sujet, mais c’est pour monter à quel point une opinion erronée et parée de l’habit trompeur de l’expertise scientifique peut induire des modes de pensée dangereux…

Working Mama dit :

Han punaise :/ Je veux bien la traduction française stp? Tu m’autoriserais à en faire un billet?

Lily dit :

Oups, j’avais pas vu ta réponse. Oui bien sûr tu peux en faire un billet, je t’envoie la trad par mail :)

une maman creative dit :

ouahou, je ne lis jamais de magazine de ce genre et je fais bien ça m’énerverait dites donc..
Juste pour illustrer ton propos et te montrer à quel point c’est ancré dans la société, quand mon fils a eu 3 mois et que bien entendu il ne faisait pas ses nuits et n’avait aucun rythme de sieste (ma faite han!) et bien toutes mes amies mères de leur état me répétaient de le mettre dans son lit et le laisser pleurer parce que sinon je me ferais bouffer..et puis c’est bien connu un bébé ça préfèrera toujours les bras, maintenant et dans 2 ans hein…ce à quoi elles ajoutaient qu’elles partaient et fermaient la porte pour ne pas se laisser manipuler..
Non mais elles devraient carrément le mettre sur le balcon elles l’entendraient moins non?
Et au bout d’un an quand mon fils ne faisait toujours pas de « nuit » comme elles l’entendaient j’ai eu le droit d’entendre que j’y avais contribué, et je ne te parle même pas du fait de l’allaiter « si longtemps »…
C’est un beaqu jour quand j’ai commencé ma rééducation du périnée dans une asso pro allaitement que tout a pris sens, que j’ai reçu des encouragements et que tout m’a semblé bien plus logique..
A chaque fois que mon fils pleurait elles me disaient de lui donner une tétée ou bien elles le prenaient et le calinaient..c’est con mais j’ai déculpabilisé de me sentir comprise et de savoir que je n’engendrais pas un tanguy..pour ce 2ème bébé à venir je compte le materner encore plus car après 20 mois d’expérience avec mon fils je sais que c’est la meilleure manière de l’aimer et de lui donner confiance en lui..
Merci pour ce super billet qui a au moins le mérite de dire la vérité comme toujours ;)
Belle soirée tricot à toi et bises à la chouchou!

mantel dit :

Nanmého je n’ai même pas réussi à tout lire tellement …. tellement … tellement… Pffff..
Ya vraiment des gens qui vivent dans le monde des « pasheureux » je crois!
Moi mon fils va avoir 18 mois et il ne fait pas de nuits complètes, c’est super rare en tout cas car…
Il a tété x fois à cause d’un frein serré de langue opéré à 5 mois! (bcp trop tard dixit le chir, bien sur Mr mais personne ne m’a « cru » malgré 20 tt / jours…), puis le déménagement, puis les pics de croissance, puis les dents, puis mal aux oreilles, puis les dents…l
Et il est heureux et serein, dynamique et aventurier, câlin et libre comme personne mon zébulon! …
Il est toujours au bon lait de maman, quand lui en a envie et ce n’est que du Bonheur, il est et grandit, il est en confiance et dégourdi, il …
Je ne changerai rien pour rien au monde! Et il me dit « merci » dans tout ce qu’il est, tout ce qu’il fait, tout ce qu’il m’offre / nous offre, le Bonheur incarné <3
Merci pour tes articles!

Mam’ Plume dit :

Malheureusement ce genre de torchons contribuent à culpabiliser les parents!
Il y a beaucoup de choses que je ne fais pas, contrairement à ce qu’on m’a conseillé. Je ne laisse pas pleurer ma fille, elle a son rythme, je l’allaite lorsque je suis à la maison, je la porte… Je me suis souvent posé des questions, suite aux réflexions des autres! Et puis grâce à la bloguo, je me suis rendue compte que je faisais ce qu’il fallait pour que ma fille se sente bien, soit heureuse. Quelque part je le savais, mais ça fait du bien de pouvoir se rassurer!

Emilie Oum Kalthoum dit :

Ma préférée : « […]tout n’est pas de leur faute. Notre société les habitue au « maternage excessif ». Les mamans mettent en pratique ce qu’on leur conseille, et accourent au premier pleur de leur bébé. J’associe cela à de la « castration parentale », qui est stupide à mon sens. »
Non mais loool !!! D’une, la société nous habitue à tout sauf au maternage, excessif ou pas ! De deux, oui malheureusement les mamans mettent en pratique des conseils débiles, comme ceux de Famili ou de leur pédiatre. De 3 : castration ? J’ai l’impression que ce mot est à la mode… mais comment on fait quand on a une fille ? ^^

Je préfère en rire qu’en pleurer… Mais franchement le plus triste, c’est qu’il y a des parents pour lire ET appliquer les bêtises de ce genre de magazine… :’-(

fanny dit :

aie aie aie… pitoyable…

Maman Bobo dit :

Oh mo dieu! je dois être une mère vraiment nulle! ma fille à fait ses nuits à 3 ans….
Et en plus je ne laisse pas pleurer les bébés…

Mayalili dit :

Ah ça me rassure je ne suis pas la seule à trouver ces articles complètement nuls :D Je crois que le pire que j’ai lu et que l’on m’ai dit récemment c’est « l’adaptation (pour la nounou) ce n’est que pour la maman » !! Ah j’ai cru hurler quand j’ai lu ça!! Bah oui j’ai finit aux urgences pédiatriques avec mon fils de 6mois parce que c’est moi qui ne me faisait pas à la nounou!! bah oui !!
Enfin ça me conforte dans le fait de ne pas acheter ce type de magazine ou encore regarder des émissions où on invite des mamans (pour témoigner) qui n’ont même pas la garde de leurs enfants. Enfin …. A quand un vrai magazine de spécialistes ?

Working Mama dit :

Alors justement, je viens d’en découvrir un qui a l’air pas mal du tout! Ca s’appelle PEPS, et c’est un magazine sur la « parentalité positive ».

J’espère pouvoir bientôt en lire un numéro et vous faire un débrief :)

dark maman dit :

Je love ton article !

ALEXINE dit :

bon donc je suis une mauvaise mère vu que ma fille de 7 mois ne fait toujours pas ces nuits!!!! arf zut alors!!!
mais je rêve! voila pourquoi je ne lis que très rarement les articles et sites sur les bébés, je préfére faire comme je le sens et en écoutant ma famille plutôt que des gens qui ne connaissent pas ma fille!!

en tout les cas belle article!

Salwa dit :

L’article de Famili était-il encore bourré de fautes d’orthographe… Parce qu’avant de faire venir des experts de… je ne sais où… Ils feraient bien de prendre des experts correcteurs, aussi…

Nebullae dit :

MDR =D
Coucou Salwa :)

Working Mama dit :

Oui, une tous les 6 mots, en gros? ^^

ladune dit :

.
Oula, ils sont pas content chez famili

Working Mama dit :

J’ai vu ça hier oui :) Bah, c’était évident que ça allait leur revenir aux oreilles, et quelque part c’est pas plus mal!

Maman de ROMAIN dit :

Ca s’est sur ils ne sont pas contents…
D’autant qu’ils n’ont pas trop compris le sens de ton billet apparement…
Certains comms te taxent de vouloir créer ton mini-buzz, nous sommes en démocratie à ce que je sache tu as donc le droit de vouloir donner ton avis sans qu’on ne t’accuse de chercher la notoriété…

Emilie Oum Kalthoum dit :

Et le plus drôle, c’est que ce « psy » a écrit un bouquin qui s’intitule « Un enfant heureux » : lol.

Par contre, c’est rassurant de lire les commentaires : ils décrient plutôt la position du type. Ouf !

Working Mama dit :

Oui. Je les ai lus et effectivement ils sont plutôt contre l’article globalement. Heureusement, le contraire serait tout de même très flippant…

ROMAIN dit :

Bonjour je m’appele Romain et j’ai 8 mois… J’ai quelque chose à vous dire…
Ma maman est selon ces « experts » un vrai monstre!!!
Ca a commencé tout au début de ma vie…
Contre l’avis des gens (qui la prennait pour une folle!!) elle a choisi d’accoucher sans péridurale!!! Et elle en a entendu des bonnes à ce sujet… Personne (ou pas grand monde) n’avait entendu parler de projet de naissance et elle en exigeait un, elle toute primipare qu’elle était croyait qu’elle pouvait choisir son accouchement… Tout n’est naturellement pas arriver comme elle le voulait mais l’équipe médicale a été à son écoute et n’a rien fait sans son consentement…
Dès ma sortie elle m’a attrapé et m’a posé contre elle en un peau à peau pour me rassurer après la terrible épreuve que j’ai traversé… Dès que je l’ai souhaité elle m’a offert de tèter…
Depuis je tète toujours encore et pour cela ma maman a droit à plein de réflexions désobligeantes alors que cela nous convient à tous les deux mais elle n’y prête pas garde parce que ma maman est une super maman qui ne se fie qu’à son instinct! Mes nuits je les ai faites assez tôt (nuits complètes vers 3 mois) mais là aussi personne ne m’y a obligé je me suis régulé tout seul, je n’ai jamais eu à subir la frustration de pleurer pendant d’éternelles minutes dans mon lit…
Pour mes jeux maman me laisse jouer dans mon parc pour que je puisse faire ce qui me plaît mais quand j’en ai assez je l’appele et elle vient me chercher pour jouer avec moi…
Pour nos promenades maman alterne entre poussette et portage selon ce qu’on a à faire. Que c’est bon d’être tout contre elle et de pouvoir regarder le monde d’en haut (en+ maman elle est trop grande c’est super!!!).
Je tarris d’éloges pour maman mais papa n’est pas en reste pour autant à part pour l’allaitement il fait tout comme maman et il est super doué en noeuds de portage!!!
Comme vous pouvez le constater je suis un bébé heureux et bien dans ma couche!!! Alors s’il vous plaît messieurs les experts LAISSEZ MA MAMAN ETRE UN MONSTRE!!!!

Working Mama dit :

Héhé :)

Marie Grain de Sel dit :

Bouhhh dis donc ! en tout cas ton billet a fait du bruit ! Je n’ai pas encore lu la réponse de Famili (qui vient de sortir), mais j’avoue que les extraits que je lis dans ton billet me laissent perplexe. Ayant eu un bébé qui a toujours préféré ne pas dormir, puis un bébé qui dort TOUT LE TEMPS, je me permets d’apporter mes petits commentaires : je ne digèrerai jamais les « tu devrais le laisser pleurer » (surtout parce que, dans le doute de la jeune mère très con et peu sure d’elle, je l’ai fait et au final, c’est moi qui pleurait). J’ai porté mes enfants en écharpe, dans mes bras, je les ai allaités, j’ai co-dodoté dès qu’ils avaient un pet de travers et j’ai même très vite cessé d’essayer de forcer l’ainé à dormir dans la journée quand il ne le voulait pas (houuuu vilaine mère dis donc). Grosse récompense : mon fils est à l’école depuis une semaine et ne fait pas partie de ceux qui hurlent à la mort, agrippés aux cheveux de leurs mères (juste un petit signe de la main et « ouais ouais à ce soir ‘man »). Hé pour le reste, il m’a fallu une petite deuxième qui adore dormir, calme, posée, beaucoup plus indépendante que son frère, pour me rendre compte que ce n’était pas moi qui avait tout foiré avec le premier. Je les ai autant maternés l’un que l’autre, ils ont juste deux personnalités différentes. Faut arrêter de faire croire aux mères poules qu’elles sont des connasses, c’est tout ce que je dis…
Maintenant, je vais aller lire la réponse de Famili, qui sait, peut être qu’ils vont me convaincre que c’est Working Mama qui avait tort ;-)
Bonne journée !

Working Mama dit :

Héhé :) Je l’ai lue, et ils ne semblent pas hyper à l’aise^^.
Je t’invite à compléter la lecture de leur billet par celle du commentaire d’Anacoluthe (je crois que c’est ça le pseudo) car elle exprime très bien pourquoi cet « Expert » et surtout le fait que Famili le publie m’a choquée.

Bonne lecture :)

émilie dit :

salut Romain,et les autres
et ben j’te dis, ma maman à moi elle m’a laisser téter jusqu’à mes DEUX ans ! et ben c’était super, après tu sais c’était plus trop pour manger, mais plutôt parce que j’avais encore envie de boire un coup, le lait de maman était très bon, j’aimai bien en boire
maman ne m’a jamais laisser non plus pleurer, si vraiment elle n’avait pas le temps de me bercer(car j’ai des frères) elle me mettait dans l’écharpe et continuai son travail !
et elle m’a porté en écharpe pendant très longtemps, j’avais deux ans et demi la dernière fois qu’elle m’a mise dedans ! j’adorai ça, comme tu dis on voit bien de là haut, ma maman aussi est très grande !!
ici il n’y avait pas que les experts qui enquiquinaient maman sur sa façon de faire, bcp d’autres personnes lui faisait des remarques désagréables !
mais on a tenu bon, et on a fait ce qu’on a voulu !!

Maman de ROMAIN dit :

coucou petite émilie (bien grande maintenant…)!
je me souviens bien de l’anniversaire de la omi ou tu as grimpé sur les genoux de ta maman pour soulever son t-shirt et tèter tranquillement… tu avais un peu soif alors tu t’es servie… c’était trop mignon…

émilie dit :

viii j’adorai faire ça, n’importe où n’importe qd, et ça plaisait aussi à maman !! et la Omi qu’est ce qu’elle me manque, j’en parle souvent à maman !!

Maman de ROMAIN dit :

et moi comme j’aurai voulu qu’elle connaisse Romain moi aussi elle me manque beaucoup ma omi…

Nebullae dit :

Mais il est à vomir cet article !!??!!
« L’enfant n’est pas encore une personne à part entière, c’est un petit être en devenir. » Nan mais lire ce genre d’horreur à notre époque c’est encore possible ??

Working Mama dit :

Et qu’elles soient relayées par un magazine populaire et lu par des jeunes parents en pleine interrogations sur comment élever au mieux son enfant, ça existe aussi. Malheureusement.

Nebullae dit :

Ce que ce mec dit me faisait penser à une chose précise. ça y est j’ai retrouvé, c’est « les pré-personnes » une nouvelle de Philip K. Dick où il est déclaré que les enfants n’ont pas d’âme avant d’être capable de comprendre les mathématiques, soient vers l’âge de 12 ans et que donc les mères peuvent avorter jusque cet âge. Ce qui oui oui revient à tuer ces enfants.
La nouvelle parle d’un père qui s’enfuit avec son fils vers le Canada où cette loi n’existe pas. Glauque.

beo dit :

Quel tissu de conneries !

J’ai une petite fille d’un an et demi, et même si je ne l’ai pas portée en permanence et allaitée seulement en mixte, je ne la laissais jamais pleurer, que ce soit pour manger ou juste un câlin. Je trouve odieux de promouvoir ces méthodes qui ne relèvent que du dressage. Bien sûr, à un moment, l’enfant s’arrêtera de pleurer, mais pas parce qu’il est épanoui : parce qu’il aura intégré l’idée qu’il ne peut pas compter sur ses parents.

Pour info, ma petiote a fait ses nuits quasiment en sortant de la clinique (un seul réveil en 12 heures, puis plus aucun à partir de 2 mois), ne pleurait quasiment que quand elle avait faim, s’est mise à rigoler tout le temps dès ses 2 mois, adorait jouer seule en se réveillant… Bref, super indépendante et épanouie. Et tout ça sans jamais la laisser pleurer et en la câlinant à la moindre demande de sa part.

Les bébés maternés qui ne vont pas bien sont des bébés dont on ne s’occupe pas trop, mais mal. C’est très différent.

Milie dit :

J’en retiens que ce ne sont pas des personnes entières… on peut donc les mettre au congélo ?

Ca fait bien longtemps que j’ai arrêté de lire ces conneries ;)

Merci pour cet article :)

Vervaine dit :

Euh nan, mais, c’est une blague ou quoi ? Il y a vraiment écrit ça dans Famili ???
J’ai cru que tu nous faisais un poisson d’avril. Malheureusement ça n’a pas l’air d’être le cas et ça me fait TRÈS peur que des crétins se proclamant expert (de quoi ?) disent cela.
Que ma belle-mère me le dise, ça passe encore, c’est ma belle-mère, et elle n’écrit pas dans Famili. ;)
Ça me rappelle mon indignation face à une interview de Rufo qui disait qu’à partir de 4 mois, l’allaitement ne servait plus à rie et était une marque de trop de fusion avec la maman. 4 mois merde ! C’est pas comme si l’OMS prônait 6 mois exclusif, hein? ;) Mais à l’OMS, non ils sont pas des experts! Mais pu… ce mec passe à la télé et des millions de parents écoutent ses bêtises. Ça m’écœure.

Et dans le « magnifique » article que tu cites, c’est encore la vision freudienne (ah oui, Dolto est à la masse, mais Freud, lui il avait raison) qui fait encore dite que c’est la MÈRE qui donne les mauvaise habitudes au bébé/est trop fusionelle/doit cesser de materner/doit donner les bons rythmes à l’enfant… Le PÈRE, lui? Ah bon, y’a un père? Ah mince, je savais pas qu’un bébé ça se faisait à 2. On s’en fout du père, hein, il peut rien faire, surtout qu’il faut le bib, c’est pas pour le père non plus. Et m… quoi.

Heureusement que tu es là pour t’indigner.

Happy Housewife dit :

Ah… « Castration parentale »… Je ne l’avais pas encore entendue celle-là !
Et puis c’est bien connu, le maternage c’est pour faire plaisir aux mamans… Scandaleux !
Cet « expert » doit venir de cette époque où on n’anesthesiait pas les petits pour leur faire des trucs douloureux, parce qu’on disait qu’ils ne s’en souviendraient pas… En tout cas, c’est à ce que je pense quand je lis que le bébé n’est pas un être à part entière !

zame dit :

Oh pinaise !!!
Je viens de découvrir ton blog et tout simplement j’adoooore.
Je tiens à préciser que mon petit 6° arrivera dans 1 mois, et quand je lis l’article de famili et le tien je me dis que oh mon dieu pour mon premier il y a 11 ans je ressentais le besoin de le porter mais on ne connaissais pas encore l’écharpe alors je le mettais dans le porte-bébé (beaucoup moins pratique mais mieux que rien), de dormir avec lui, de l’allaiter longtemps et que l’on me disait que ce n’était pas bien. Et pourtant j’ai tenu bon même si je m’aperçoit que quand même j’étais jeune et j’ai été influencée.
Et plus les années ont passée et plus on a commencé à parler de maternage et plus je me suis rendue compte qu’en fait le maternage c’est quelque chose de naturel mais on nous fait croire que ce n’est pas bien…
Enfin il y aurait tellement de chose à dire qu’un commentaire n’y suffirait pas.

Lom dit :

J’AAAAAAdore cet article, pendant mes grossesses je lisais ces conneries dans la salle d’attente et j’étais affligée!

Lolly dit :

Je vois que tu es bien remonté ncontre famili !!!
C’est vrai que c’est journaux, les medecins, la famille, la société nous fait bien culpabiliser si notre enfants ne rentre pas dans les clous !!! Et même si on le sait ne peut pas s’empêcher de culpabiliser quand même c’est horiible !!! J’ai un enfant qui a tout de suite pleurer enormement, j’ai été voir des tas de medecins le premier mois de sa vie aucun n’a trouvé de solutions le problème venait appremment qui ne le laissait pas assez pleurer (pour info mon fils pleurait 3 heures d’affiler non stop qu’il soit dans son lit ou dans les bras). Aujourd’hui il a 3 ans et toujours du mal à s’endormir, nous avons presqaue tout testé, j’ai lu des tas et des tas de magazine et ou ils disent tout le temps la même chose c’est très bien en théorie mais la pratique est tout autre… tout ça pour dire qu’on fait comme on peut avec les moyens qu’on peut en fonction de l’enfant!!! il y aura des jours avec des jours un jours vos enfants pleurerons le lendemain peut-être pas, il est à mon sens impossible de suivre un rituel tous les jours de sa vie… Bonne chance à tous et le plus important c’est l’amour qu’on leurs porte

noix de coco dit :

Ben moi je plains les enfants de ces mégas supers « experts » en parentalité ! putoche ça doit pas être la joie pour ces pauvres bout de choux !

Révoltant ! je comprend mieux où les gens qui me sortent autant de conneries vont chercher leurs infos et supers conseils à 2 francs six sous !

Et pire tu sais quoi c’est que moi j’entends ça de la bouche de ma mère, alors que j’étais enceinte et que nous étions à une soirée, je caressais mon ventre le coeur et la main pleine d’amour quand elle me sort » ne le caresse pas trop le bébé va s’habituer ! » déjà d’une j’étais estomaquée et je lui ai répondu calmement qu’un bébé ne recevait jamais trop d’amour !
Avec mon bébé j’essaye de faire l’inverse de ce que ma mère à fait, je dis pas que je fais pas des bourdes hein mais je veux qu’il ne manque ni d’amour ni d’écoute!
J’ai réussi à allaiter 15 mois mon petit loup alors que la plupart des gens me décourageaient dès 4 ou 5 mois ! et ça ça reste une de mes plus belles fiertés après lui bien sur ! :)

Mumy dit :

Décidément que de tolérance! Nul n’est parfait… Et tu as été très claire qlq billets récemment postés mais ne crois tu pas t’énerver un peu trop facilement? Nous sommes toutes différentes…

Working Mama dit :

Certes, sauf que si tu relis le billet je ne parle nullement des mères, mais des soi-disants « experts ». Si cet homme était un « expert », il aurait eu accès aux derniers travaux sur les sujets dont il traite et aurait eu un tout autre discours, plutôt que de pondre ce truc qui ne fait que rassembler tout ce qu’on croyait il y a 20 ans. Quand on se dit expert, il faut être à la hauteur du rôle.

valou dit :

Ils l’ont déniché où çui-là??? ça existe? moi ce qui me fait peur et mal au coeur, ce sont les petites mamans à la recherche d’infos, qui vont écouter les conseils de ce malade (parce qu’ici c’est pathologique!)…grrrrr je rage!!!

Nombre de vues: 312
Dernier Populaire