Pour ou contre les couches lavables?

Ecologic Girl! > WM s'interroge

Non, je ne suis pas féministe

Rassurez-vous, il n’y aura pas d’arguments à la Elisabeth Badinter dans cet article, merci aux « couches lavables addict » de ne pas d’entrée me taper sur les doigts! Pour être claire, je ne considère pas spécialement que le fait d’utiliser des couches lavables fasse revenir la femme au moyen-âge. Au Moyen-Age, il n’y avait que des lavoirs. Aujourd’hui, il y a nos supers-lave-linge-cycle-ultra-court-qui-lavent-plus-blanc-que-blanc-même-avec-une-eau-a-20-degrés, donc a priori je ne vois pas en quoi le fait d’utiliser des couches fait revenir la femme à l’âge de pierre. On lave bien des chemises et des petites culottes…pourquoi les couches ne pourraient pas côtoyer le reste dans le bac à linge sale? Voilà, c’est dit! Voyons la suite maintenant :P

Quid de l’argument écologique?

Autour de moi, j’ai des connaissances qui ont accouché dernièrement. Je lis aussi des blogs de jeunes mamans qui en utilisent, et via le réseau des Mampreneurs je découvre tout un tas de boutiques en ligne « éthiques et écolos » où les couches lavables sont clairement les produits phares. Ce système est de plus en plus populaire, et effectivement la plupart des femmes jeunes mamans que je côtoie ont opté pour les couches lavables pour deux raisons principales:

  • L’argument confort de bébé, que je conçois aisément: moins de produits chimiques sur les fesses, ça ne peut faire que du bien à priori^^. Même si au final, c’est bien bébé qui décide: j’ai une copine dont la fille n’a pas supporté les couches lavables dont le volume la gênait visiblement, et qui n’a jamais été aussi heureuse que depuis qu’elle porte des Pampers. Comme dirait ma mère: avant d’avoir un enfant, on a des certitudes. Une fois qu’on les a, on a plus que des réactions :P
  • L’argument écologique donc, que je voudrais soulever dans cet article.

Je n’ai pas d’avis tranché sur ce sujet parce que je ne sais pas où me placer

D’un côté, il est évident que les couches synthétiques représentent une masse de déchets absolument colossale eu égard au nombre de bébés sur Terre et au nombre de fois où ils doivent être changés chaque jour. Autant de déchets qu’il faut ensuite traiter et ça, ça pollue, c’est clair.

Mais de l’autre côté, quel est l’impact réel? Parce que concrètement, si pour éviter la montagne de déchets il faut faire trois fois plus de machines que ce qu’on faisait avant, le bénéfice écologique est-il si évident que cela? Dans le sens où finalement, on consomme trois fois plus d’eau qu’avant (rien que l’arrivée d’un bébé augmentant nettement la consommation avec les machines supplémentaires de vêtements, les bains etc etc…on en rajoute encore avec les machines spéciales couches). Dans les débats écologiques aujourd’hui, le traitement des déchets est une question prioritaire. Mais celle qui vient juste derrière, c’est la gestion et l’économie des ressources en eau, et notamment de l’eau potable. Or, dans nos réseaux d’approvisionnement domestiques, nous n’utilisons que de l’eau potable, jusque dans nos cuvettes WC (si c’est pas scandaleux ça…de l’eau potable dans les toilettes!)

En dehors de l’environnement en lui-même, la question des ressources en eau sur la planète commence à devenir un réel problème: en Inde, les habitants des zones sèches doivent déjà creuser deux fois plus profond qu’il y a dix ans pour que leurs puits fournissent les quantités d’eau nécessaires à leur survie. L’Inde n’est pas un cas isolé d’ailleurs, d’autres pays commencent comme elle à souffir soit de l’assèchement des nappes phréatiques, soit de sécheresses de plus en plus cruelles et de plus en plus longues. Est-il donc finalement aussi écologique et aussi « bon pour la planète » qu’on le croit d’utiliser des couches lavables?

La question est posée de manière totalement ouverte…comme je le disais je n’ai pas d’avis concret car il me semble que c’est un problème vraiment très complexe qui va au delà du simple « j’évite les déchets donc je protège la planète ». Et vous, qu’en pensez-vous?

Pour ou contre les couches lavables? Votre avis m’intéresse!

VOS MESSAGES
Un commentaire
Laisser un commentaire

Laura C. dit :

Bel article, un petit indice sur l’économie ou pas des couches lavables question eau : il faut 82m3 pour le lavage dans la vie d’une couche lavable et il faut 120m3 pour fabriquer un paquet de couche jetable O_o

Voili voilou un avis d’une maman utilisatrice et bientôt professionnelle en conseil/vente de produits naturels ;-)

Working Mama dit :

Bonsoir Laura, bienvenue par ici!

Merci pour tes précisions. Par contre, quelle est la durée de vie moyenne d’une couche lavable?

120 m3 cubes d’eau pour faire un paquet de couches jetables… Mais c’est proprement (sans jeu de mots!) ahurissant oO

A bientôt :)

Laura C. dit :

Bonjour,
Alors s’il est bien entretenue je parle comme les vêtements que tu portes je dirais facilement plus de 9 ans d’utilisation, c’est à dire au moins 3 enfants de la naissance à la propreté!
Après une « couchomaniak » comme moi ^^ aime bien chercher les jolies nouveautés donc on achète et on revends un peu comme le marché des vêtements d’occasion ;-)

Working Mama dit :

ET ben…effectivement, 9 ans ça commence à être pérenne, comme objet^^.

J’ai le plaisir de te dire que tes réponses m’amènent donc bien à penser que quand je serai maman, l’option couches lavables risque de se présenter à moi comme une petite évidence^^. J’avais déjà envie de me servir de ça d’ailleurs (on n’échappe pas à la contagion!), mais c’est vrai que là, avec tes chiffres, c’est encore plus parlant!

Bonne journée à toi ;)

Couches lavables adepte dit :

Les couches jetables consomment beaucoup d’eau en amont de la production, et d’un autre côté il n’est pas question de faire tourner la machine à linge uniquement pour les couches lavables! Dieu sait que les mamans font au moins 1 lessive par jour, bavoirs, bodies etc… linge de toilette, alors quelques couches lavables ne feront pas la différence! Par contre la différence est bien dans la poubelle, environ 1 tonne de déchets en moins, alors suivez le mouvement!

Caroline dit :

Je pense personnellement que le fait de réduire la quantité de déchet est déjà un argument suffisamment important. D’après les calculs de France Nature Environnement, les couches jetables représenteraient en France 4% des déchets ménagers : c’est énorme. Un bébé génère environ 1000 kilos de déchets en couches en 2 ans et demi et il y a environ 800 000 naissances par an…
De plus, l’impact des lessives est moindre que celui du cycle de vie total des couches jetables.
On considère aussi qu’une seule couche jetable contient une tasse à café de pétrole pour ses éléments en plastique.
Elles contiennent des produits chimiques dont l’impact est inconnu sur la santé.
Enfin, elles font monter la température du corps de 3° à l’intérieur de la couche : l’impact là aussi est discutable sur la santé des bébés, notamment la fertilité future des petits gars.

Alors bien sûr, les lavables ça demande quelques efforts, à commencer par une lessive tous les 2 jours en général. Il faut s’accrocher, et ça ne correspond pas forcément au mode de vie de chaque parent.

Pour les curieux, rien n’empêche de tester sur 3 ou 4 couches de temps en temps :D Et de poursuivre, ou pas ! Chacun fait les gestes qu’il peut, il y a d’autres moyens d’action pour l’environnement.

Working Mama dit :

Bonjour Caroline,

Merci pour tes précisions, tu contribues toi aussi un peu plus à ma conversion (anticipée certes, puis que je ne suis pas encore réellement concernée, mais conversion quand même^^).

C’est vrai que le côté « organisation » peut être un frein dans la mesure où faire plus de machines prend sans doute un peu plus de temps. On verra bien le moment venu mais là comme ça, je dirais qu’en ce qui me concerne ça ne m’inquiète pas plus que ça.

Merci de ta participation ;)

Benedicte GROS dit :

Je suis pour et archi pour les couches lavables. Je les ai utilisées pour mon ainé et je les utilise actuellement pour mon bébé. On ne consomme pas plus d’eau pour faire des machines car grâce à un produit antibactérien, on peut laver les couches en même temps que le reste du linge à 40°. D’autre part, avec un nouveau né, couche lavable ou pas, des machines on en fait plus car les régurgitations ont vite fait de tâcher les vetements de maman, les bodies, pyjamas et draps de bébé ! ce n’est donc pas 5 ou 6 couches de plus qui vont changer la donne. Effectivement j’ai 2 enfants et je travaille et je lave mes couches, enfin c’est la machine, donc je n’ai pas l’impression de régresser au contraire (il faut toutefois avoir assez de couches pour pas faire des machines tout le temps, 20 suffisent). Seule précision, moi j’aime pas que les gens tordent le nez quand on parle de couches lavables, ils nous prennent pour des gens sales, mais il faut les rassurer, le caca ne va pas dans la machine, il y a un voile qui récupère les selles et on les jette aux toilettes. Bon faut pas mentir des fois les selles débordent mais bon c’est du caca de NOTRE bébé alors on peut frotter non ?

Nombre de vues: 252
Dernier Populaire