La bulle verte

Cette ChouChou > En vacances

Ce week-end on est partis.

Dans le Poitou, chez des copains de plusieurs années. Du temps de la fac de musique et des soirées sans enfants jusqu’à pas d’heure. Cette fac, c’est là que j’ai rencontré celui qui allait devenir mon compagnon de route, le père de mes enfants. C’est là que nos copains se sont rencontrés, chacun casés à l’époque, pour finalement se rejoindre après quelques mois et se marier 7 ans plus tard.

Ce week-end ils se fiançaient, c’était fête. Ils vivent dans un petit coin de paradis, au coeur du parc d’un château aujourd’hui à l’abandon mais dont les dépendances sont encore habitées et entretenues. Louées pour certaines, et pour une bouchée de pain, à qui veut vivre ici en échange de quelques menus travaux en l’absence du propriétaire: entretenir les massifs, cueillir les fruits…. Des hectares de verdure, un verger, des moutons, la rivière au milieu de tout ça. Une petite bâtisse en pierre avec une tourelle qui cache un vieil escalier de bois. De l’espace à n’en plus finir, les oiseaux, et un soleil resplendissant. Et ce château, comme sorti du film de Pagnol: troué au toit, fenêtres en barricades de bois, quelques persiennes tombantes…on imagine aisément quelle vie devait se dérouler là il y a 100 ans et puis les héritages, les patrimoines qui s’amenuisent mais un coût d’entretien qui lui ne baisse pas…et puis l’abandon, et le lieu qui tombe en ruine, petit à petit.

Les dépendances et le parc, eux, restent bien vivants. 72h à vivre dehors, au son de l’eau qui coule et des oiseaux qui chantent sans cesse. Des enfants qui courent, qui jouent, qui font du toboggan, des petits bébés tout neufs ou presque. Beaucoup de rires, de la musique et des chants…De grands buffets d’été, chacun avait amené sa contribution pour les différents repas de l’événement. Et cette ChouChou qui tapait dans toutes les assiettes, surtout dans celles qui contenaient de la pastèque^^

On avait emmené la baignoire pliante, pour qu’elle puisse se baigner un peu. Elle a passé ses deux premières nuits en camping, et on a eu la sensation de ne pas avoir aussi bien dormi depuis longtemps. Le dépaysement peut-être….

72h de voyage et on a eu l’impression d’être partis 10 jours. La coupure complète, la vraie de vraie. Pas de téléphone, pas d’internet, juste les copains, des enfants libres de jouer, de se mouiller, de se salir, de se changer puis de recommencer encore. Un toboggan descendu pendant des heures jusqu’à épuisement, chacun son tour à la queue-leu-leu, pendant que les parents à table profitaient des amis, du repas…du bon temps.

Et hier avant de repartir, les grands enfants que sont nos conjoints entamaient une bataille d’eau. Sur le perron de la cuisine, cette ChouChou s’amusait beaucoup de les voir jouer et finit par se renverser son verre d’eau sur la tête en disant « Patou, patou! » Je me suis amusée de voir son père lâcher prise:

« Oh mais non Lou tu es trempée maintenant! »
« Ben c’est pas grave! » (moi)
« Mais il faut la changer… »
« Ben tu t’es regardé? Vous faites concours de T-Shirt mouillé! »
« Oui mais…non mais oui on s’en fout »

Et il l’a finalement entraînée dans la bataille. Elle riait et courait partout, une petite bouteille d’eau à la main, qu’elle secouait dans tous les sens en disant « Au tecou, au tecou! »

Une vraie bulle verte, ce week-end.

De la bienveillance à tous les étages, je ne me souviens pas avoir entendu un seul des parents se fâcher, ou crier. Les enfants libres de jouer, de se rouler dans l’herbe, de crier, de courir dans tout cet espace qui n’appelait qu’à ça, et qui finissaient par s’écrouler de fatigue le soir à force de s’être dépensés comme des fous. Des copains heureux de se retrouver et de passer un chouette moment sous le soleil, de coucher les petits pour revenir à la table de la fête, de chanter ensemble comme au bon vieux temps, de se coucher à 3h du matin.

Comme au temps de ces soirées sans enfants, jusqu’à pas d’heure…

chouchou-dans-la-prairie

VOS MESSAGES
5 commentaires
Laisser un commentaire

Kaellie dit :

Un vrai beau moment hors du temps :)
Cette chouchou a l’air d’avoir pris du bon temps, comme ses parents !

Emilie dit :

Qu’il est doux ce billet! On se croirait presque à table avec vous, à regarder les enfants joue jusqu’à épuisement. C’est tellement bon ces moments, tellement nécessaire aussi tant nos vies ont tendance à nous embarquer dans un tourbillon d’obligations. Cet air de vacances fait du bien, merci!

Viollette dit :

Oh comme ça doit faire du bien ! Mais il n’y a pas que le dépaysement qui favorise le sommeil, le contact de la nature calme aussi. Et puis, sans doute, le fait que tout le monde était de bonne humeur sans cri et sans contrainte… J’adorerais aller habiter là-bas moi aussi, c’est où ?

laure dit :

ça c’est le BONHEUR… ni plus ni moins…

Madame Sioux dit :

Un billet qui évoque de belles images, une sensation de liberté et de l’émotion.
Je viens du Poitou (enfin, j’y ai passé mon adolescence) et j’ai commencé mes études certainement dans la fac que tu évoques alors je m’amusais à chercher quel était ce château mais je n’ai pas trouvé ;-)

Nombre de vues: 489
Dernier Populaire