Tu me la prêtes?

Cette ChouChou > L'humeur du jour

Image prise ici (diarabinany.centerblog.net/6525800-Bebe-dort#)

J’entends ça à chaque fois.

A chaque fois qu’on va quelque part avec notre petit bout de Loupiote.

Il y a des gens avec qui ça ne me fait rien. D’autres avec qui ça me dérange. D’autres encore avec qui ça m’insupporte.

Tout le monde la touche, sur le visage, dans les cheveux, près de la bouche…est-ce qu’ils ont au moins les mains propres avant de s’approcher de mon bébé et de lui coller leurs microbes partout? Ca m’énerve punaise.

Et cette manie de me demander de la « prêter ». Comme si c’était une poupée, un jouet, un truc qu’on se passe de mains en mains le temps que chacun se fasse plaisir et puis une fois que c’est bon, hop, retour à l’envoyeur. Et peu importe qu’elle soit en train de dormir, ou qu’elle soit un peu patraque et que son état nécessite qu’on lui fiche la paix parce qu’elle n’est pas bien. Nan. Faut la toucher, lui secouer le bras, lui pincer le pied, la prendre, se la passer de bras en bras, comme un pantin. La faire pleurer parce que quand elle est bien confortablement endormie sur son Papa, le changement de bras la surprend et l’effraie. L’emmerder quoi, sans cesse. Juste parce que c’est un bébé et que c’est tellement mignon, et moelleux, et que ça sent bon, et « qu’on a teeeellement envie de la porter nous aussi ».

Mais foutez lui la paix bordel.

L’écharpe est une bonne parade. Une fois dedans, serrée contre moi, elle est à l’abri des mains qui cherchent sans cesse à la tripoter, des bras qui veulent tout le temps la porter. Et surtout, elle est à l’abri des parfums. Parfois, les gens qui la portent mettent du parfum, et quand je la récupère, elle est imprégnée de leur eau de toilette. Plusieurs heures plus tard, l’odeur est toujours là… en général je ne trouve d’autre solution que de lui faire prendre un bain pour retrouver son odeur à elle, l’odeur de ma petite fille.

Elle a 1 mois, et pendant longtemps encore les seuls bras dont elle aura besoin, ce sont les miens.

Alors laissez mon bébé tranquille, merci bien.

VOS MESSAGES
Un commentaire
Laisser un commentaire

Mam’Sauterelle dit :

Amen !!! Maintenant je suis tranquille, ma fille va sur ses 11 mois, alors c’est bien moins mignon quoi, on me fout la paix…

Mylène Grenier dit :

Les miens ont passé la dizaine… d’années ! Je trouve que 11 mois c’est toujours adorable mais oups… ça fait vieux c’que je viens de dire non ?!

Mylène Grenier dit :

Je compatis ! J’ai vécu la même chose, il y a quelques années, avec mes garçons. Et c’est bien pour ça qu’aujourd’hui je ne demande jamais : j’admire, je souris, je converse mais je ne prends bébé que si sa Maman me le propose et qu’il est d’accord ! Ce n’est pas un paquet qu’on se refile…

meliso dit :

je co-signe ton article, je peux ? Sans compter le nombre de personnes qui voulaient toucher mon ventre quand j’étais enceinte. A rajouter à la liste… ;)

laurence dit :

oh oui le ventre aussi …
ici même parade, serrée contre moi dans l’écharpe, y a pas une grue qui l’aura tripotée ;)

couches lavables dit :

Ah ben moi, j’avais résolu le problème : je portais mon fils en écharpe, même à l’intérieur et surtout quand on devait rencontrer des personnes qui allaient vouloir tripoter MON bébé !
La proximité physique de la maman et du bébé empêche le plupart des personnes non proches de toucher l’enfant, car en faisant cela ils s’approcheraient trop près du parent porteur (ben oui, ça se fait pas d’être trop près entre adultes !)
Annie

NiNa dit :

P*T*** mais c’est clair !!!!!!!!!! Working Mama sort de ma tête !!!!!
bon …ya pire : on te la prends des bras sans demander , si si jte jure !!! de quoi péter un câble !!!!!!
et pour le parfum je te comprends …. ca m’insupporte aussi, même encore aujourd’hui a 18 mois, je lui fait son bain des que je rentre … car oui le parfum peux rester treeeeeeeees longtemps sur elle !

bisous ma belle , bon courage ;)

Sitefan dit :

Il y a une chose que le papa et moi-même avons appris avec l’expérience de notre premier bébé… Nous avons réfléchi, parlé, pris de l’assurance, de la maturité dans notre rôle de parents… Et nous sommes arrivés à la conclusion que seuls le bien-être, la santé, la sécurité, les repères de nos nouveaux-nés étaient importants et primordiaux à nos yeux… Et nous avons osé, osé faire ce que nos tripes nous commandaient de faire: nos trois autres bébés n’ont donc jamais été tripotés, bizouillés, caressés (autrement que par nous of course! ;)) et ne sont jamais allés de bras en bras durant les au moins 10 premiers mois de leur vie! N’en déplaise à qui que ce soit! Peu importe ce que pensent les autres… Nous avons eu le sentiment de faire au mieux pour nos petits et le bien-être, le calme et la sérénité dans lequel ont semblé nager nos bébés nous confirment que, peut-être, nous avons eu raison! ;) Une louve avec mes petits voilà ce que je suis avec mes bébés: personne n’approche! lol

katia dit :

j ai lu vos commentaire mais n’oubliez pas que vous allez etre aussi grand-parent un jour et alors a ce moment là accepteriez vous que l on vous prive de la joie que procure la presence d’un bébé

il faut voir loin dans la vie et pas que son nombril ou le bout de son nez!

Working Mama dit :

@Katia:Ben pardon, mais avant de voir loin dans ma vie de grand mère je vais déjà voir loin dans ma vie de maman et dans l avenir de ma fille. Je n ai pas fait un bébé pour faire plaisir aux gens et pour qu ils puissent jouer à la poupée, ça n à rien à voir avec le fait de se regarder le nombril, n importe quoi…juste, ma gosse n est pas une poupée ni un pantin. Et la manipuler dans tous les sens ou vouloir sans cesse la prendre quand ça ne lui convient visiblement pas ou quand elle est endormie, je suis désolée mais c est non. Ce n est pas parce que les gens apprécient d avoir un bébé dans les bras qu il faut leur accorder ce plaisir comme si c était un droit absolu et surtout en dehors de toute considération du bien être de l enfant.
Alors je ne sais pas si tu as des enfants, si oui tant mieux s ils se laissent faire et tant mieux si tu ne vois pas de problème à ce qu ils soient manipulés de la sorte, mais si tu n en as pas alors je te conseille d attendre ton tour et ensuite on en reparlera. Le plaisir des autres, concernant mon bébé, je m en fous tu vois. La seule chose qui m importe, c est qu elle soit bien. Et si pour ça il faut interdire aux gens de la porter ou de la tripoter sans cesse, et ben je vais pas me priver.
Franchement je trouve ton commentaire carrément limite. Tu me parles de penser au plaisir des autres et de se regarder le nombril quand je parle de protéger un nouveau né…drôles de priorités quand même.

Lily dit :

Je suis on ne peut plus d’accord avec toi, WM, on ne fait pas un bébé pour combler le vide affectif des grand-parents (je connais trèèèès bien le problème) ou des oncles et tantes ou des potes en manque d’enfant.
J’ai horreur de retrouver mon fils avec l’odeur de sa mamie dans les cheveux et quand les parents de mon homme râlent parce qu’ils ne voient pas assez souvent leur petit-fils (et je précise qu’ils le voient au moins deux fois par semaine en allant le chercher à l’école) ça me donne envie de déménager à l’autre bout du monde pour régler la question.

pcpmom dit :

J’arrive après la bataille, mais il se trouve que même pour le porteur ce n’est pas agréable d’avoir un bébé énervé/apeuré dans les bras. Du coup mes parents comprennent très bien quand je ne les laisse pas porter mon PCP (moins mes beaux parents, mais ça va rentrer un jour). Conclusion ce n’est pas se regarder le nombril que de refuser, en plus moi aussi j’ai envie de le porter mon bébé (quand il veut bien).

Nurselily dit :

A presqu’un an on me demande encore de le » prêter » , terme totalement inapproprié pour un enfant et qui me fait horreur. Je reprends donc la personne à chaque fois, mais l’effet est nul, et je me bat toujours pour qu’ils le laissent jouer, qu’ils ne le passent pas de bras en bras et qu’ils ne le « bizoutent » pas trop fort. C’est épuisant à la longue mais mon fils commence a s’affirmer et a faire preuve de caractère, du coup lorsqu’il ne veut pas, il repousse, et si ça ne suffit pas à faire relâcher l’étreinte, il frappe. Ce qu’on finit par me reprocher. Hors je ne vais pas faire de remontrances à mon fils car il ne veut pas jouer au poupon, il est une personne à part entière et à le droit de dire non!
Le problème c’est que, pour beaucoup, le nourrisson, le bébé, voire le bambin n’est qu’un objet et n’a, par conséquent, nul autre objectif que de les satisfaire. Alors tu comprends des besoins, des désirs il n’en a pas et « de toute façon un bébé ça dort partout et n’importe comment, si il/elle est fatigué(e)il/elle n’a qu’à fermer les yeux! »
Grrr!

Bon courage en espérant que ça leurs passe vite.

Kiki the mum dit :

Tiens, j’ai fait un billet il n’y a pas longtemps moi aussi ^_^ et j’avais peur en écrivant cela de passer pour une mère louve.
Et malheureusement, tu n’as pas fini… :/ Je me bats toujours pour faire comprendre aux gens que c’est un enfant, pas un objet…Je plussoie à 10 000%
<3

Ingrid van den Peereboom dit :

Ah, l’odeur des tout-petits! Un jour, mon nouveau-né, mon 4ème, est allé dans les bras de son grand-papa. Il avait quelques jours. Le temps que je prenne une douche. Je reviens, je le récupère… Impossible de le garder contre moi. Désespoir. Mon compagnon a dû baigner notre fils. J’en étais incapable. Elle était envolée, l’odeur de mon tout-petit. Pas comme je l’aurais voulu. Ah l’odeur personnelle… Il faut lire Le Parfum de Süskind. Rien que cet aspect… Pour l’écharpe, c’est une excellent parade. J’ai même ajouté le peau à peau sous ma chemise pendant trois semaines et demie pour ma dernière. Histoire aussi de préciser que non, ça ne serait vraiment pas possible de me prendre ma petite. Autant que ce soit clair pour tout le monde!…

A la mère si dit :

Ah, l’odeur des enfants…Ma fille a deux ans et demi et ça me dérange encore quand je la retrouve avec l’odeur de la nounou ou de la mamie collée sur elle…
Et dans quelques moi je vais accoucher et devoir revivre les épisodes de « jte pique ton bébé des bras »…Donc ton article, j’adhère à fond, et l’écharpe c’est un super moyen d’éviter tous ces désagréments (même si ça n’empêche pas les gens de penser « quelle mère louve, elle va le lâcher un peu son ptit !)

Bouba dit :

Comme je te comprends! Moi je ne demande jamais à porter un bébé qui ne me connaît pas. ça surprend souvent les gens, genre « mais tu aimes bien les enfants, tu bosses avec… » Oui mais voilà quoi, c’est pas une poupée. Le gosse, il ne me connaît pas, je vais pas le porter pour le dit de le porter. Bref, des fois, on a la situation inverse de la tienne! Les parents qui veulent faire toucher/porter leur bébé par tout l’entourage. Si c’est la famille, pourquoi pas. C’est ce sont des gens que je ne vois que rarement, ça me gêne!

Eliabel dit :

Alors… Comment dire ? je suis d’accord avec toi, réveiller un enfant ou l’enlever des bras de son père / sa mère ou encore rompre un moment de plénitude pour égoïstement satisfaire le besoin de papouiller un nouveau né… non. Que tu veuilles préserver ton enfant des « agressions » extérieures, du manque d’hygiène de certain ou de leur indélicatesse, je le conçois. Après quand les conditions sont réunies, pourquoi priver les proches, la famille de ces instants de bonheur ?
J’ai vu ma maman pleurer à chaque fois qu’elle revenait de chez mon frère car ma belle soeur ne voulait pas qu’elle touche sa petite fille… Sa mère à elle y avait droit mais ma maman, non. C’était terrible pour elle, elle en était très malheureuse. Et quand j’ai eu ma propre fille… je ne lui ai jamais refusé ce plaisir, ni même à ma belle-mère que je n’appréciais pas (et ça c’est un sacré boulot sur soi-même !). Avoir vu ma maman si malheureuse a certainement conditionné mon comportement à la naissance de mon 1er enfant.
Le commentaire de Katia est « brut de décoffrage » et un peu « donneur de leçon » mais je la comprends elle aussi ;)
Sinon, bisous

Glublutz dit :

Ca me rappelle une anecdote qu’Isabelle Filliozat rapporte dans un de ses livres (je ne sais plus lequel). Dans une file d’attente, une inconnue avait caressé les cheveux de son bébé (pourtant en écharpe, je crois) avant qu’elle ait eu le temps de dire quoi que ce soit. En réponse, elle avait passé sa main sur la tête de la dame, en lui demandant « Et vous, comment vous vous sentez quand je vous caresse les cheveux ? ». L’importune était restée suffoquée !
Bien sûr, les proches peuvent aussi avoir du plaisir à partager des moments de contact avec l’enfant, et on trouve bien des occasions pour ça. Mais c’est un minimum de s’inquiéter de ce que le bébé, lui, peut ressentir !

Kalista dit :

Je plussoie également.
Tout petits, je n’ai jamais eu ce problème, mais dès le moment du 4 pattes, certaines personnes (genre des personnes qui ne digèrent pas que d’autres personnes qu’elles soient « La Maman », suivez mon regard…) au moindre chouinement, c’est les bras, les papouilles, les câlins, sans demander aux parents ce qu’ils en pensent. Et vazy que je le tripote, que je m’en empare pour le changer avant les parents, que je le pose sur une chaise, sur une table… Ca joue à la poupée, même si le môme a clairement envie qu’on lui lâche les baskets. Ca s’assied sur les principes que les parents tentent d’inculquer, ça file des glaces avant le repas, ça cède à tous les caprices, ça prend des décisions à la place des parents…
Bref, t’as pas fini. Te laisse pas bouffer !

PurpleNessa dit :

C’est fou ce que les gens sont irrespectueux quand il s’agit d’un enfant… Ce n’est pas une chose bon sang, mais une personne !!!
Et quand tu parles de lui secouer la main, lui pincer le pied, c’est encore ce que mon père fait à ma fille, qui a pourtant deux ans… Et aussi l’amuser pendant qu’elle mange… Mais elle MANGE ! Rha je ne me prive pas de râler non plus, mais tout ce que les gens voient, c’est qu’on râle.
L’autre jour au supermarché une dame s’est permis de faire une chatouille dans le cou de ma fille alors qu’on la croisait. Je me suis trouvée bête, parce qu’elle a fait ça exprès quand elle était dans le sens inverse, mais ho on est où là ? Je lui aurais bien mis un taquet en retour moi.

Isa Lise dit :

Ah ce « tu me la prêtes » ! Avec la grande, facile, elle vomissait dès que ce n’était pas moi. Une personne échaudée et l’envie était passée. ;)
Quant à ta puce, elle est belle comme tout !

Clara dit :

Ça va faire un peu arriérée des labos pharmaceutiques, mais je crois que dans pareille situation je sortirais bien un « T’as fait ton rappel du DTCP ? Non ? Eh bien passe ton chemin. » Bon avec ma soeur, qui s’est tapée la vaccination du DTCP depuis le début car elle avait laissé passé le coche des 10 ans, tout ça pour pas refiler une éventuelle coqueluche à sa future petite nièce, je vais avoir plus de mal !!

Delph Dolce dit :

Nan mais j hallu le comme de la Katia -_-
Ici à part une vieille mémé à l air sympathique qui lui a touché la main, personne ne l approche ( de toutes façons je dis ‘ pas touche, je mord’ )
Et mes copines me demandent si elles peuvent la prendre, lorsqu elle est en train de gazouiller tranquille et pas lorsqu elle est crevée !
Je serai comme toi, voir pire si jamais une personne se permettait un écart..
Ah si, une fois en écharpe, une personne a voulu la toucher, j ai dit : elle n est pas vaccinée, merci’ ( bon et elle ne le sera pas plus demain mdr)
Sinon, tu me la prêtes? ^^ ( bon je ne sais pas pourquoi faire lol)

D.

Itmapie dit :

Je venais pour le concours et me revoilà à explorer ce blog que j’aime trop !
En particulier cet article qui me fait remonter tellement de choses… Pour l’Aînéé, je n’ai pas su dire non, aux autres… Pour BabyCadet, je me suis greffée ma jpmbb, j’ai tapé du poing et j’ai dit m**** ! Pas de rois mages pour mon loulou (ils se sont vengés sur lui de mon souhait égoïste de ne pas vouloir prêter mon fils…) mais les bras d’une maman sereine qui lui ont apporté certainement plus que mille et un cadeaux.
Allez, je retourne concourir !!!
Au fait… Merci ;)

audrey dit :

Bonjour Working mama,
Juste au passage, il y a 6 mois, à quelques mots près j’aurai écrit la MEME chose! Impressionnant.Pour mon 2 ème enfant, les choses se passeront différemment…

Nombre de vues: 519
Dernier Populaire