Dans ma valise pour la maternité

Histoires de grossesse

Avec la date qui se rapproche la question revient souvent.

« Et alors il y a quoi dans ta valise? »

A moins de 15 jours du terme, je finis tout juste de préparer mon sac. Déjà parce que je m’y suis prise lundi dernier et ensuite parce que sont encore en train de sécher quelques affaires neuves achetées pour la naissance et reçues ces derniers jours, notamment des soutien-gorge d’allaitement. Je pourrai boucler définitivement demain. Et voici donc ce que j’ai mis dans cette célèbre valise de maternité pour ce second accouchement, avec quelques commentaires pour expliquer le pourquoi du choix ou les détails de l’utilité de tel ou tel objet.

NB : ne vous laissez pas impressionner par la place que prend l’écrit, tout ce que vous lirez ci-dessous tient dans un gros sac à langer (Mon Baby On Board, que tu peux voir en détail ici sur le site de la marque (www.bobs-boutique.com/weekend-taupe-drage-p-132.html) ou bien ici dans le billet que j’avais écrit lors du test produit en 2012), dont l’avantage majeur est d’avoir un immense compartiment zippé sous la structure du sac. Mes affaires sont dans les poches supérieures, et celles du bébé dans cette poche inférieure zippée et ses compartiments, trop pratique et vraiment peu encombrant pour une contenance maximale! En plus du sac il y a mon sac à main et le coussin d’allaitement. Ce billet n’est pas sponsorisé^^)

Ce que j’emmène pour moi :

Vêtements (je prévois pour 3 jours, si le séjour doit se prolonger on fera une lessive intermédiaire):

  • Deux bas en molleton confortables (je sais pas vous mais moi après des mois passés avec un ventre énorme et la sensation de peau tendue j’ai juste envie de pouvoir bouger sans sentir mes vêtements, m’asseoir en tailleur etc^^) et noirs comme ça pas d’angoisse de l’accident et des taches pendant la visite de la famille ou des copains. Pour Lou je les avais achetés chez Décathlon, pour mon deuxième accouchement je les ai renouvelés (rapport à mes 30 kilos en moins…) en achetant cette fois chez Kiabi. Dans l’une ou l’autre enseigne on trouve ce genre de pantalons autour de 10€ pièce.
  • Des hauts fluides, col bénitier ou cache-coeur, pour pouvoir allaiter facilement (je compte 2 par jour, au cas où montée de lait débordante^^). Camaïeu ou La Halle en font des très bien pour pas cher, ainsi que Verbaudet mais dans une gamme de prix légèrement supérieure (car pensés spécifiquement pour l’allaitement).
  • Des débardeurs à fine bretelles (1 par jour, il faisait une chaleur à crever dans la chambre quand j’ai accouché de Lou et nous n’étions qu’en mars, là ça promet d’être pareil vu la période…)
  • 3 soutien-gorge d’allaitement (un que je mets, un de rechange si le premier se salit la journée, un que je rince pour pouvoir tourner). Sans armatures pour ne pas être gênée lors de la montée de lait qui fait que l’on peut assez mal supporter les sensations de compression ou d’objet rigide en contact avec la poitrine (elle a plutôt besoin de souplesse à ce moment là, la pauvre!), et en microfibre pour la rapidité de séchage si je dois en rincer un à l’évier de la salle de bains.
  • Des slips en coton (2 par jour, et pas de slips filets je déteste ça, autant visuellement qu’au contact…jamais je ne mettrai un truc pareil! Je prends les basiques coton de mon supermarché, 5€ les 6 culottes en coton marque Tex chez Carrefour)
  • 1 gilet léger qui s’ouvre et se referme facilement et d’une seule main
  • 1 paire de tongs / 1 paire de chaussures
  • Des chaussettes (2 paires par jour. Pourquoi donc me direz-vous? Parce que lors de mon premier accouchement, il m’est arrivé deux fois d’entrer dans la salle de bain de la chambre en chaussettes et de marcher dans l’eau que la douche précédente avait répandu. Au bout de 48h je n’avais plus aucune paire sèche ou propre. Je me suis donc promis que je ne me ferais pas avoir à mon prochain passage)

Accessoires :

  • Coussin d’allaitement
  • Coussinets d’allaitement lavables (6 paires) + quelques jetables en secours (pour Lou j’avais pris des jetables uniquement et avec la montée de lait de fou qui m’était tombée dessus j’en ai utilisé pas loin de 50 sur 3 jours…)
  • 1 porte bébé adapté aux conditions de chaleur (là je prendrai un sling vu la période)
  • Petite bouilloire + tisanes aux fruits + un mug (ou bien on peut sonner 5 fois par jour pour avoir une tasse d’eau chaude, n’importe^^ Moi je suis une accro à la tisane, je n’ai donc pas envie d’importuner les gentilles auxiliaires de puéricultures toutes les 5 minutes…)
  • Chargeur de téléphone + ordi portable.
  • Une veilleuse Pabobo nomade (www.pabobo.com/fr/toute-la-gamme-pabobo/Produit/17/1/rassurer/veilleuse-nomade) (lors de mon premier accouchement, la chambre pourtant très récente et très bien équipée par ailleurs ne possédait pas de lampe de chevet ou de lumière très douce, uniquement le super néon en pleine tête, idéal n’est-ce pas pour la tétée de 4h30 du matin histoire de bien réveiller tout le monde définitivement…Dès la deuxième nuit, j’ai donc demandé à mon homme de me ramener la petite veilleuse achetée pour Lou, qui était parfaite pour donner les premières tétées nocturnes dans la pénombre tout en voyant bien ce que je faisais, et je l’embarque à nouveau cette fois!)
  • 1 livre
  • 1 brumisateur (utilisé pendant le travail notamment pour la sensation de fraîcheur très agréable qu’il apporte dans l’effort!)

Trousse de toilette :

En dehors des traditionnels dentifrice/brosse à dents/brosse à cheveux

  • Du savon sans parfum (pour que le bébé ait mon odeur réelle et pas celle d’un produit)
  • Lanoline (pour l’éventuelle sensibilité des seins les premières heures)
  • Une petite fiole d’eau de bleuet (pour soulager les yeux fatigués ou qui ont pleuré, il paraît que ça arrive souvent quand on accueille un bébé^^)
  • Serviettes hygiéniques (les plus absorbantes possibles, format Ultra Night Power +++++ en gros, en bonne quantité pour gérer sans stress les suites de l’accouchement)
  • Un protocole homéo prescrit par ma sage-femme pour gérer les tranchées si elles sont très douloureuses notamment pendant les tétées

Pour bébé :

  • 2 pyjama en coton taille 1 mois (je pratique le portage dès la naissance et le peau à peau sous mon t-shirt une grande partie du temps, les vêtements sont donc peu utiles. Pour un bébé sur un mode différent ce n’est peut-être pas suffisant…pour mes enfants en tout cas ça l’est, ils bénéficient sous le tissu de l’écharpe ou de mon t-shirt de ma chaleur corporelle en plus de celle du tissu, je les habille pour la nuit essentiellement quand mon corps ne remplit plus aussi bien son rôle de radiateur)
  • 3 bodys taille 1 mois (qui s’ouvrent sur le ventre, je déteste passer les vêtements par la tête tant que le bébé ne tient pas assis seul)
  • 3 paires de chaussettes
  • 2 gilets
  • 1 bonnet
  • 1 petite couverture (je ne prends pas de gigoteuse pour cause de cododo, durant lequel la gigoteuse tient trop chaud. Les premiers jours pour Lou je dormais sur le dos, calée dans mon coussin de maternité pour être légèrement inclinée, le bébé posé sur ma poitrine et sa petite couverture en tricot par dessus)
  • 1 flacon de liniment
  • Des langes + culottes de protection (on est en lavables cette fois)
  • 1 flacon de crème lavante Weleda Bébé. Il n’est pas prévu que ce bébé soit baigné avant au moins 7 ou 8 jours de vie (au minimum) mais si cela devait arriver pour une raison qui m’échappe je souhaite que ce soit fait avec un produit que je connais et dans lequel j’ai entière confiance.

Pour gérer la douleur :

J’ai choisi d’accoucher sans péridurale cette fois-ci, et j’ai donc discuté avec ma sage-femme des diverses choses qui m’aideraient à gérer la douleur tout au long du travail en plus des techniques habituelles de respiration et de mouvements. Et cela passe aussi, je pense qu’on l’ignore toutes plus ou moins, par la nourriture ingérée avant et pendant le travail : en optant pour des aliments adaptés, on aide les muscles à remplir leur rôle et à déployer l’énergie nécessaire. De fait, la durée du travail (et donc de la douleur totale) en est écourtée. Pour traverser cet événement, le corps a besoin d’une bonne hydratation (faute de quoi les muscles subissent des crampes qui s’ajoutent aux douleurs des contractions) et du moins de gras possible car le gras sollicite trop d’énergie pour être digéré. Cette énergie réquisitionnée pour la digestion ne peut pas, en même temps, être consacrée à accompagner l’enfant dans sa descente car le corps ne peut pas répartir correctement ses besoins et l’accouchement peut donc durer plus longtemps et/ou les muscles être plus douloureux que ce qui était prévu initialement. On risque alors de se fatiguer plus vite, et de moins bien supporter la douleur. Si l’idée n’est pas de dire qu’on peut ne pas avoir mal (ça fait de toute façon mal, évidemment…), on peut en revanche s’aider et mettre toutes les chances de son côté pour que cela dure le moins longtemps possible (je reviendrai je pense dans un prochain billet sur les séances de préparation à l’accouchement faites avec ma sage-femme à ce sujet, c’était passionnant) en misant sur des aliments riches en fibres et/ou en sucres de fruits (apports d’énergie de l’effort) tout en étant faibles en graisses (on laisse tranquille le reste de l’organisme pour qu’il se consacre entièrement à ce qui lui arrive sur l’instant : faire sortir un enfant. Trop facile, mouarf). Bref, j’ai donc un petit sac spécial casse-croûte renfermant :

  • Des pâtes de fruits, que j’ai préparées en petits morceaux individuels pour pouvoir piocher dedans facilement
  • Des fruits secs (privilégier les fruits type raisins, abricots, figues, aux oléagineux qui, comme leur nom l’indique, sont gras)
  • Des petites briques de jus de fruits
  • Des galettes de riz (apportent de l’énergie tout en étant pauvres en graisses, contrairement à des sablés ou des biscuits par exemple qui donnent leur dose d’énergie tout en apportant le gras du beurre)

A côté de ça, Papa a aussi son petit sac pour la première journée/nuit, et Lou a un petit sac également avec deux jours de vêtements et une trousse de toilette, pour que celui, celle ou ceux qui la récupéreront le jour J puissent être opérationnels assez vite sans qu’on ait à se soucier de la logistique.

Je crois qu’on est fin prêts, tu peux y aller bébé!

Et vous, il y a quoi dans votre valise de maternité?

visuel sweetcase.fr

visuel sweetcase.fr

VOS MESSAGES
16 commentaires
Laisser un commentaire

joyeux angélique dit :

tout est dit!
ont attend de connaitre la suite :)

Emilie Dajon dit :

A toi bébé, maman est opérationnelle, tu peut y aller!

Enarev dit :

Parfaite ta p’tite valise ! Une question : pourquoi ne pas baigner/laver bébé avant 7/8 jours ? Ça m’intéresse ;-) Pour le peau à peau sous le tshirt tu as un modele special ? Et pour quelle marque de couches lavables as tu opté ? Merci pour les infos.

Working Mama dit :

Plus on repousse le premier bain, mieux c’est. Le vernix, la substance qui recouvre le bébé à la naissance, est une couche protectrice très importante pour sa peau. La laisser disparaître progressivement dans les jours suivant la naissance permet à la peau, qui vient de passer 9 mois en milieu aquatique, de s’habituer progressivement au milieu aérien et les agressions qu’il comporte (froid, chaud, particules, sueur…)Quand le premier bain est donné très tôt, et quand le bébé est lavé trop souvent, sa peau très fragile subit de grosses agressions d’un coup, c’est ainsi qu’on augmente nettement le risque d’allergies, d’eczema etc. Ma fille a 2 ans, et hormis l’été quand elle transpire et joue tout le temps dehors elle est baignée une fois par semaine depuis sa naissance, c’est amplement suffisant (le siège est bien nettoyé à chaque change).
Egalement, la question de l’odeur corporelle de l’enfant, préservée quand il n’y a pas de bain immédiat, joue un rôle important dans le développement de l’attachement mère/bébé et l’initiation de l’allaitement (nos réflexes animaux qui font des odeurs des stimulants hormonaux, entre autres). Voilà en gros :)

Working Mama dit :

Pour le t-shirt non pas de modèle spécial, je mets l’enfant sous mon t-shirt quand je suis immobile pour lire par exemple. Sinon je le mets en porte bébé si je dois bouger. Pour les couches, j’ai pris de l’occasion chez deux copines donc pas mal de marques différentes, et pour les premières semaines de toute façon nous utiliserons essentiellement des langes, donc pas de marques particulières.

Marine dit :

Beaucoup moins de choses pour moi lors de mes 2 accouchements en MDN. Le but étaient de rentrer au plus vite à la maison, et c’est ce que nous avons fait, je n’ai emporté que le mini. Couches pour bb; 2 body; 1 pyjama et une combinaison selon comment j’allais sentir le bb pour se laisser habiller (sexe inconnu pour les 2, 2 filles) + brassière tricotée par la mamie; combinaison en tricot pour le retour en voiture ( 2 bb nov-déc). Rien pour sa toilette car MDN donc « comme à la maison » et tout dispo pour les bb et leur maman. Pour moi, le strict mini aussi : 1 soutif d’allaitement, un ensemble de rechange avec pantalon molleton + haut d’allaitement. Ma trousse de toilette classique (brosse à dent…). Pour les 2, 4h après la naissance nous montions dans la voiture et 6h après, nous étions bien au chaud chez nous… Que de bons souvenirs…

Apolline dit :

Moi aussi j’avais prévu la crème lavante Weleda pour mon fils (né il y a trois semaines). Mais pour le « cours de premier bain », la puéricultrice nous a dit « surtout pas, il y a de l’amande douce dedans, c’est allergène. C’est pour des bébés bien plus grands ». Du coup, après lui avoir demandé des alternatives, on est passé au savon d’Alep. L’as-tu utilisée dès le début avec ta fille ? Qu’est-ce que ça a donné ?
Par ailleurs, je suis intéressée par ton retour sur la naissance sans péri, et par ton expérience des couches lavables. Pour la péri j’avais prévu de ne pas la prendre non plus, mais mon fils a dû naître en urgence et mon projet de naissance « physiologique » a été balayé par les événements… Mais pour un deuxième enfant, j’espère que cela se passera autrement ! Et pour les couches lavables je suis en plein dedans mais je me pose des questions sur ma façon de faire, donc ton expérience m’intéresse !

Working Mama dit :

Il n’y a aucun soucis avec la crème Weleda pour les nourrissons, la maternité devrait plutôt s’inquiéter des échantillons Mustela qu’elle refile aux parents et qui sont bourrés de composés artificiels et autres produits agressifs^^ Après, le savon d’Alep est effectivement une excellente alternative je pense, encore plus neutre en composition (weleda est déjà champion pour les produits hyper safe, mais ça reste des composés, le savon d’Alep on peut difficilement faire plus basique et neutre)
Après la naissance je ferai un débrief oui de mon expérience sans péridurale et sans doute qu’après un petit mois on parlera couches lavables ;)

Marine dit :

D’accord avec WM sur les bains. Moi, je n’ai donné le premier aux 2 pépettes qu’après que le cordon soit tombé… Environ 5-6 jours. Ça donne un peu le top départ. Et puis pareil, pas de bain tous les jours. Ça varie selon les activités, les salissures (beaucoup de régurgitations pour la 2ème donc changement de fringues fréquents et ça arrive à « souiller » la peau de bb également donc bain tous les 2-3 jours en moyenne voire plus). Et utilisation du savon d’Alep dès le premier bain pour les 2 et passage au gel douche bio ou savon liquide pour la grande quand elle a commencé à vouloir se laver toute seule…
Mes couches lavables sont de la marque Française B’bies. J’ai un panache de presque tous les modèles d’il y a 2,5 ans. Pas facile de faire un topo dessus. Je trouve que les tout en 1 ont perdu leur pouvoir imperméable assez vite mais peut-être que je ne les entretiens pas bien aussi (encrassées, mauvaise lessive…etc). Pour celles qui se mettent avec une couche (ce qui fait la partie imperméable), c’est ok.

Working Mama dit :

Pour les couches c’est difficile oui je pense de faire un truc précis concernant les marques car ce qui convient à un enfant ne conviendra pas à un autre etc. Je pense qu’on orientera plutôt la discussion autour de l’organisation, l’usage au quotidien etc :)

maya dit :

C’était il y a 4 mois…. un tapis de bain !! (pour éviter les chaussettes mouillées !); une bouilloire Ô que c’est pratique ! des coques pour la poitrine qui « fuit » et éviter les coussinets trempés. ;)

mlina dit :

Très intéressant cet article, merci pour ce partage !

Vervaine dit :

Et tu arrives à faire tout cela dans la maternité (co-dodo, pas de bain…)? Ils sont super sympa et ouverts alors… Un jour, je raconterai mon deuxième accouchement et notamment comment cette p^$* de SF a coupé le cordon tout de suite alors que j’avais dit que je voulais qu’on attende et tout un tas d’autre petits tracas…
Bonne chance en tout cas !

Godard lydie dit :

Je voudrais prendre des pantalons en molleton mais je ne sais pas quel taille prendre puis j’accoucherais en juillet j’ai peur d’avoir chaud! Pour mon fils ils ne m’ont pas laissé le choix, j’ai eu une césarienne ils l’ont douché tous les jours, j’ai protesté mais pas assez, cette fois je vais pas le laisser faire! Bonne idée la veilleuse je me rappel avoir galère a cause des lumières!

ffff dit :

D. est né en mars dernier. Deuxième bébé après L. en juillet 2012. J’avais un ou deux pyjamas, un ou deux bodys, un petit bonnet pour lui (ou elle, ça a été la surprise jusqu’au bout). De mon côté, un tout nouveau pyj (j’aime me faire des cadeaux) et mes pantoufles (!!) et bien sûr, le minimum nécessaire pour faire un brin de toilette.

Côté travail, ayant accouché en 2 heures pour ma première, je n’avais encore une fois rien prévu cette fois-ci. Je m’arrange toujours pour avoir fini avant les heures de repas (18:00 pour elle et 11:30 pour lui) – du coup, j’ai mon plateau repas ^^

J’avais également min dossier de grossesse et le carnet de famille (pour l’inscription de l’enfant à la mairie). :-)

Bon accouchement, j’espère que tout ira bien!

Marie dit :

J’avais pas beaucoup plus de choses non plus… Le coussin d’allaitement qui prenait le plus de place… La veilleuse c’est top, je ne comprends pas pourquoi ils n’y ont pas pense !!! Du coup j’utilisais le flash de mon téléphone portable pour ne pas allumer…. Sinon pour le sans péri, c’est top (ok j’ai eu un accouchement rapide 3h pour un premier) mais je recommencerais sans snas hésité. Après j’avais une sf topissime !!! Elle a tout fait sans que je demande !! Et on a découvert le sexe 10 min après l’accouchement une fois que le cordon avait cessé de battre ;)
plein de beaux futurs souvenirs a toi pour cette 2ème naissance ;)

Nombre de vues: 1797
Dernier Populaire