Fumer pendant la grossesse

Grossesse > Santé

Ça y est, vous attendez un bébé depuis quelques jours déjà. Vous êtes emballée à l’idée d’avoir ce petit bout et vous n’arrêtez pas de vous demander comment arreter de fumer quand on est enceinte. Parce que oui, c’est le seul coin sombre sur le tableau, vous êtes fumeuse et ce n’est pas bon pour votre santé. Et vous savez, comme tant d’autres mamans que cela comporte beaucoup de risques, pour vous mais surtout pour ce petit bébé qui est dans votre ventre. Le fait que vous en prenez conscience est déjà très bien. Sachez qu’il est tout à fait possible d’arrêter de fumer. Dans cet article, vous allez connaître comment cesser de fumer en début de la grossesse. Mais avant cela, voyons de près les éventuelles conséquences sur votre santé qui vous attendent si vous ne faites pas l’effort de vous débarrasser de votre addiction.

Femme enceinte qui fume pendant la grossesse : les risques

La plupart des femmes qui attendent un bébé veulent cesser la consommation de tabac et notamment les cigarettes dès le début même de leur grossesse. C’est un bon début. En effet, fumer de la cigarette durant la grossesse présente des dangers qui peuvent être irréversibles pour le fœtus. Voici les éventuelles conséquences du tabagisme sur la santé au moment de la grossesse.

  • Le risque de fausses couches. Si vous fumez pendant votre grossesse, vous risquez d’avoir soit une grossesse extra-utérine ou des fausses couches. Le tabagisme maternel est énormément déconseillé. Si la femme n’arrive pas à arrêter le tabac, sa grossesse doit être très surveillée pour assurer une bonne santé.
  • Les risques de naissances prématurées. Cela est causé par la rupture prématurée des membranes. Suite à cela, votre bébé est susceptible de naître avant le terme. Les bébés prématurés ont souvent un poids insuffisant à la naissance. Leur développement pourrait être retardé et cela aura des répercussions sur leur vie entière.
  • Les complications à l’accouchement. Les risques de complications au moment de l’accouchement sont énormes. Voilà pourquoi, on incite toujours les femmes à arrêter lorsqu’elles portent un bébé.
  • La défaillance des cellules immunitaires du bébé. La fumée de cigarette entraîne cette défaillance. Même si la mère n’est pas fumeuse d’ailleurs mais que son compagnon l’est, l’enfant peut quand même subir de lourds effets dès le debut de la grossesse.

Comment faire pour arreter de fumer pendant la grossesse ?

Contrairement aux personnes qui n’attendent pas un bébé, le processus de l’arrêt du tabac est facile pour les futures mamans, justement parce qu’elles ont de bonnes raisons de le faire. Voici quelques méthodes qui pourront vous aider.

  • Avoir recours à de l’aide psychologique

Parfois, il suffit d’un petit coup de pousse venant d’un médecin ou d’un thérapeute pour que la mère prenne conscience qu’il faut qu’elle arrête de fumer pour sa santé et celle du bébé. Les aides, quelle que soit leur nature, doivent toutes être les bienvenues. Demandez conseil à votre gynécologue. Il pourra vous orienter vers des spécialistes du sevrage en tabagisme maternel. Les centres Allen Carr sont par exemple idéals si vous cherchez à être accompagnée lors de votre sevrage. Ce sera aussi l’occasion de rencontrer de nouvelles futures mamans.

  • Avoir recours aux substituts nicotiniques

Beaucoup de gens pensent que les substituts nicotiniques sont nocifs pour le bébé pour la santé de la maman. Mais en réalité, il vaut mieux opter pour cette alternative plutôt que d’exposer ce dernier à un volume important de nicotine par jour. Parmi les substituts nicotiniques qu’on peut prendre, il y a les patchs, les gommes, les inhaleurs ou encore les comprimés.

  • L’acupuncture

Méthode douce très connue pour rétablir le bien-être dans le corps humain, l’acupuncture semble aussi très efficace pour cesser le tabagisme maternel. Cette technique est basée sur le fait que notre corps dispose différents points méridiens qu’il faut solliciter pour que l’énergie vitale soit rétablie. Elle ne représente aucun danger pour le bébé. Au contraire, elle procure un bien-être immédiat à la mère et réduit la nervosité liée au manque de nicotine. Il est toutefois recommandé de faire appel à un médecin spécialisé pour pratiquer l’acupuncture. En quelques mois seulement, vous serez totalement sevré grâce à cette technique.

  • L’hypnose

L’hypnose est aussi très recommandée pour l’arrêt du tabagisme. Le médecin vous apprend à pratiquer la suggestion afin de déconditionner le tabac. D’ailleurs, si vous faites appel à un médecin conventionné, vos séances d’hypnose seront remboursées par la Sécurité Sociale.

  • Manger sainement pour ne pas prendre du poids

Le surpoids est inévitable lorsqu’on est attend un bébé. Mais il l’est encore plus lorsqu’on décide de se sevrer. Voilà pourquoi, on doit toujours adopter de l’alimentation équilibrée et des activités physiques régulières pour empêcher de prendre du poids trop important. Mangez beaucoup de fruits et de légumes, des féculents complets, du saumon fumé pendant la grossesse.

Et pour celles qui fument du cannabis au cours de leur grossesse ?

Cela peut surprendre mais un nombre considérable de femmes fume du cannabis alors qu’elles sont portent un bébé. Souvent, les fumeurs de cette drogue cherchent la détente en la fumant. Et il est vrai que pour l’accouchement, le cannabis serait même positif et aidera à détendre la future maman. En revanche, la consommation de cannabis reste très dangereuse pour le fœtus car cela, peut atteindre le développement de ses fonctions cognitives. Parmi les énormes conséquences de cette drogue sur le bébé :

  • La maman qui en consomme régulièrement pourrait faire naître un bébé dont le poids est insuffisant.
  • Les nouveau-nés des mères qui ont pris du cannabis auraient des troubles de sommeil
  • Des troubles du comportement pourront etre observés dès les premiers mois. Parmi ces troubles, il y a les troubles dans la réponse visuelle vis-à-vis de la lumière.
  • Entre 1 an et 9 ans, l’enfant pourrait présenter des troubles de la croissance.
  • L’enfant pourrait avoir des difficultés à l’école, il pourrait même être sujet aux échecs scolaires.
  • Les troubles de l’attention et de la concentration ainsi que les troubles anxieux sont très probables.

En bref, les dangers du cannabis pour l’enfant que vous allez mettre au monde sont nombreux. Pensez avant tout à votre bébé et à ce qui pourrait lui arriver. Ce sera comme ça que vous pourrez surmonter l’épreuve du sevrage.

Voir la mère enceinte fumer cannabis est parfois inconcevable. Le premier pas vers l’arrêt de cette addiction est sûrement la prise conscience de la future maman. Pour cela, les aides que cela vienne du médecin ou d’un centre spécialisé sont importantes. Certes, les joints n’auront pas des impacts sur la grossesse mais ce sera l’enfant qui en sentira les conséquences lorsqu’il grandit. Il est possible pour la mère d’arrêter petit à petit et de suivre le sevrage après dans un centre de désintoxication. Quoi qu’il en soit, si l’addiction continue toujours pendant la grossesse, même si la maman a déjà réduit sa dose journalière, les dangers pour l’enfant restent toujours possibles. Le fait d’en parler à des proches ou à un médecin ou à un psychologue peut aussi aider. Ces personnes vous encourageront sûrement pendant vos démarches de sevrage et se feront le plaisir de vous aider. Ne restez pas seule dans votre coin, partagez votre volonté de se libérer et laissez-vous aider. Il existe aussi certains forum où vous pourrez échanger avec des mamans comme vous qui ont les mêmes difficultés.

VOS MESSAGES
0
Laisser un commentaire

Nombre de vues: 717
Dernier Populaire