J’ai testé pour toi: les délires de l’URSSAF

Au bureau

Image prise ici (conjointsautravail.blogspot.com/2010/08/11-mai-2010-que-le-temps-file-avec.html)

Mardi matin, 9h30

Driiiiiiiiiiing! Merde, pour une fois que je ne suis pas au bureau à 8h15 pétantes, faut qu’un client se décide à m’appeler dès Potron-Minet. La loose. Driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing! Voilà voilà j’arrive… Alors, déjà, j’ai constaté un truc: personne ne te voit derrière ton combiné, mais tu culpabilises de ne pas avoir pris ta douche matinale et donc avant de décrocher tu fais mine de te recoiffer genre « je suis présentable ». Driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing!

« Allôôôôô? » *ton frais et pimpant de la fille qui est au bureau depuis au moins…oula au moins tout ça*.

« Madame WM? » « Oui c’est moi-même! » « Bonjour, URSSAF du Puy-de-Dôme à l’appareil ».

Gasp. Là, en général, t’as le cerveau qui monte à 10 000 tours et tu cherches au plus profond de toi-même quelles sont les dernières déclarations de chiffre d’affaires sur lesquelles tu as forcément dû oublier quelque chose, vu que sinon il n’y aurait aucune raison que l’URSSAF t’appelle de si bon matin. Tu es sûr et certain de n’avoir rien falsifié, de ne pas t’être planté, mais tu peux pas t’empêcher de te sentir comme un gamin pris en faute et tu te mets à trembler comme une feuille. Tu te vois déjà avec Mr URSSAF devant ta porte, costume bien mis et attaché-case plein de paperasse: « Bonjour, contrôle de l’URSSAF, merci de sortir vos relevés bancaires professionnels et toutes les factures émises depuis l’ouverture de votre entreprise ». Tu imagines déjà le montant du redressement qui s’annonce et le doux son des euros trébuchants que tu devras sortir pour régulariser ta situation…

Bref, tu flippes à mort.

Et la dame t’explique pourquoi elle t’appelle.

« Voilà, je vous téléphone, parce que nous avons constaté que vous avez déclaré votre chiffre d’affaire sur l’ensemble du premier trimestre. Or, vous êtes en déclaration mensuelle normalement…pourquoi avoir attendu le mois d’avril pour envoyer vos déclarations? Vous allez être majorée pour les sommes non-déclarées en janvier et février… »

Et là, tu hallucines.

Tu hallucines parce que comme tous les auto-entrepreneurs, tu as reçu un courrier en début d’année qui te racontait que suite aux récents changements de la législation, les déclarations de chiffre d’affaire pour les mois de janvier et février étaient exceptionnellement reportées en même temps que celles de mars, et que le tout était donc à déclarer avant le 30 avril à minuit.

Toi, parce que tu es un entrepreneur consciencieux et que tu gardes tout ce qui concerne ta boîte de près ou de loin, tu as soigneusement rangé ce courrier dans ton classeur « Administratif », intercalaire « Relou » « URSSAF ». C’est d’ailleurs dans ce genre de moment que tu te dis que tu as sacrément bien fait. Et tu lui réponds, à la gentille dame:

« heu, et bien, c’est à dire que j’ai reçu un courrier en début d’année qui me disait que mes charges étaient justement à verser en une seule fois courant avril, pour l’ensemble du CA perçu depuis janvier… »

La dame te dis alors d’un air étonné que tu dois te tromper, qu’elle n’a pas connaissance de ce courrier. Tu l’entends même masquer à moitié le combiné et dire à sa collègue: « un courrier de dispense pour le premier trimestre 2011, ça te dit quelque chose toi? » Et la fameuse collègue de répondre « nan, pas entendu parler ». Toi, entre temps, tu t’es jeté sur ton fameux classeur bleu et tu as ressorti le courrier d’une main fébrile. Merde, merde, merde, qu’est-ce que j’ai encore fait comme connerie??? Tu l’as relu douze fois pour être sûr que tu ne l’avais pas mal interprété, mais nan, c’est écrit noir sur blanc. Tu lui lis à voix haute. Elle fait la moue.

Et elle te demande un scan

En te disant qu’il serait bien qu’elle ait une copie de ce courrier car elle n’en trouve trace nulle part et que c’est quand même bizarre. Et qu’en attendant, tu as un retard de versements de deux mois et que du coup tu es majorée à hauteur de 927 euros. Là tu gardes ton calme même si tu commences à t’énerver un peu et tu lui dis qu’en l’occurrence, ce courrier fait état que tu ne devais rien avant une date précise et que tu as respecté les consignes. Et que ce serait un peu fort de café quand même. Entre temps elle a reçu le scan et elle te dit « ah bah oui, c’est bien un courrier de chez nous ».

« Ah ça, je vous confirme, oui », que tu lui réponds, en état de légère hallucination.

« Bon très bien, je vous fais sauter les majorations. *C’est cela oui, merci bien* Mais bon, ce courrier était mal formulé, il n’a jamais été question de report de versement ». Là, tu as envie de lui répondre sur un ton sarcastique que ça doit être pour ça que c’était écrit (et je te le ressors texto): « le versement des cotisations pour les mois de janvier et février est reporté à titre exceptionnel en même temps que les déclarations de mars ». Mais tu te tais et tu prends sur toi.

Accessoirement, pendant que tu la tiens, t’en profites

Et tu lui demandes où ça en est de ton changement d’adresse que tu as indiqué il y a maintenant 6 mois, et que tu avais même anticipé à mort tellement t’es prévoyant en te disant « on sait jamais, s’ils ont du retard dans le traitement des demandes… » et en envoyant tous les papiers 30 jours avant l’entrée dans le nouveau logement.

Tu lui expliques que ça fait 6 mois que la demande est en attente et que du coup ça coince tout, que tu n’as plus accès à la déclaration de CA en ligne parce que ton SIRET a changé mais que l’URSSAF n’a apparemment pas encore percuté. Tu lui dis aussi que ta redirection de courrier arrive à échéance dans 23 jours et que si rien ne bouge d’ici là, l’URSSAF aura beau t’écrire tu n’en sauras rien.

Et accessoirement que ça te ferait mal au cul de renouveler le contrat d’acheminement juste pour eux vu le prix. Et là, elle te répond un truc que t’en crois pas tes oreilles tellement c’est l’hallu:

Oui mais pour changer l’adresse, il nous faut le formulaire de déménagement

Gné? Quel formulaire? Tu veux dire, celui que j’ai envoyé à l’URSSAF le 4 novembre en recommandé avec AR, que tout le monde l’a eu même l’INSEE (qui te dit d’ailleurs que les nouvelles infos lui ont été transmises par l’URSSAF elle-même, cherchez l’erreur), et a même été tellement bien envoyé que j’ai mon nouveau SIRET depuis 6 mois? C’est celui-là dont tu parles?

Oui, qu’elle te répond

Et là, t’en peux plus. Ca fait 3/4 d’heures que t’es au téléphone, t’as pas que ça à faire de ta journée et t’as qu’une envie: lui demander si elle se fout de ta gueule. Mais non. Tu restes calme, et tu lui dis sérieusement: « Ecoutez madame, si j’ai mon nouveau SIRET, c’est que vous l’avez eu ce formulaire. Vu que c’est l’URSSAF qui transmet les infos à tous les autres organismes, ce formulaire est passé chez vous épicétout. J’ai même l’AR sous les yeux » (parce que lui aussi, tu l’as rangé dans une belle pochette plastique de ton classeur bleu et tu ne cesseras de t’en féliciter toute la sainte journée). Tu l’entends qui fait clic-clic-clic sur son clavier.

Ah bah oui en fait, on l’a

Ben oui, banane. Evidemment que tu l’as, tu l’as toujours eu. « Bon ben je viens de mettre à jour votre adresse, tout est en règle. Merci, bonne journée! »

Ouais, c’est ça. Pareillement.

VOS MESSAGES
Un commentaire
Laisser un commentaire

Greg dit :

Outch… Va comprendre pourquoi certains dégobillent ensuite sur la FP. C’est vrai que là, à part faire chier les gens en les accusant à mots à peine couverts de fraude pour leur réclamer l’argent qu’ils essaient de gagner en bossant, on se demande à quoi ça peut bien servir. Je suis un ardent défenseur du service public, y compris lorsqu’il a pour fonction de prélever de l’argent ; mais je suis un promoteur non moins ardent de son exemplarité.

Un peu dans le même genre, mais moins grave : la MGEN, mutuelle enseignante. Tu déclares un changement de situation en respectant toutes les formalités nécessaires, mais au pire personne n’en a jamais trace malgré les recommandés, au mieux on t’assure que tout est pris en compte et tu reçois un an plus tard la demande de régularisation de tes cotisation, qui avoisine le millier d’€, alors que tu as écrit et téléphoné quatre fois entre temps.

Ouais, certains font vraiment chier, c’est peu de le dire.

Working Mama dit :

Nan mais c’est vrai que des fois, l’administration, ça fait rêver hein. Je ne suis pas spécialement en train de toujours critiquer le service public, au contraire. Mais bon, dans ce genre de cas, tu te demandes si tu ne vas pas te pincer deux minutes.

Comme quoi, quand t’envoie des papiers, faut toujours le faire en AR, et tout tout tout conserver, à chaque fois. Parce que le jour où ça ressort, si tu n’as pas la preuve de ta bonne foi ben…Dans l’os Martine!

PS: Y a Jean-Paul au Cros lundi…..trop hâte qu’on se retrouve là bas!!!!)

Greg dit :

Ouaip, Papa m’a appelé ce matin, on sera là et on dormira sur place.

Working Mama dit :

Nous zossi :P

Greg dit :

Ah ouais bah va falloir que j’appelle pour vérifier qu’il y aura assez de place alors…

louliloul

Working Mama dit :

Non mais on s’en fout, au pire, on dormira chez les grands-parents! Et pis arrêtes de polluer mon article avec tes commentaires privés, tu veux? Mouahahaha

Greg dit :

Nan mais l’aut’ c’est même qu’ai commencé heu…

THERIZOLS dit :

A quoi peuvent bien servir cette argent qui part à l’URSSAF? C’est bien ça ton étonnement du début de ta phrase? Et bien, même si je dépent du régime agricole (je suis paysan indépendant), la MSA ou l’URSSAF encaisse les cotisations que tu es très content de retrouver lorsque tu es à l’hospital, (toi ou tes enfants d’ailleurs). Serais-tu capable de faire vivre toute ta famille avec ta rémunération?????? Non? Alors tes parents, grand parents, grand oncle ou autre son très content de pouvoir vivre grâce à leur retraite!! As-tu des allocations familiale? Des aides au logements en as-tu déjà touché dans la vie? Vas-tu chez le médecin? As-tu un proche mort d’un cancer? Aimerais-tu payer la note d’hospitalisation de cette défunte personne? Lorsqu’un membre de ta famille ou de tes amis est hospitalisé, ou va chez le médecin, ou à la pharlacie, ou à la CAF, ou prend sa retraite demande à voir le coût de l’acte et calcul se que cela représente à l’année! Puis regarde se que tu donnes à l’URSSAF…

Anne-Claire dit :

tu nous préviendras si le changement d’adresse a bien été pris en compte ? Nan parce qu’on ne sait jamais… Ca motive pour mon futur déménagement là….

Working Mama dit :

Oui, il a été pris en compte ;) Ce matin, j’ai reçu un courrier de l’URSSAF et c’était bien ma nouvelle adresse en entête. Alleluia^^

Mademoizelle Zon dit :

T’as pas dû te marrer toi ce matin… Mais moi j’ai bien rigolé en te lisant !!!!
Nan mé ils sont hallucinant ! Pouha !
M’enfin, c’est triste quand même hein !… C’est de notre administration dont on parle !… Ben vi !!! :-/

Working Mama dit :

Vi. Et des fois faut avoir le coeur bien accroché. Je suis sûre qu’on a tous une histoire comme ça quelque part dans un coin…et c’est bien ça le pire d’ailleurs^^

meliso dit :

ah ??? en fait les nanas des urssaf ces les mêmes qui bossent à la sécu et à la CAF ???? bah fallait m’le dire !!!!

Working Mama dit :

Ben vi, tu savais pas? Tu te coucheras moins bête ce soir^^ ;)

caloup dit :

de toute façon l’Administration c’est Twilight Zone, que ce soit URSSAF, IMPOT, POLE EMPLOI OU CPAM, tant qu’on peut ne pas avoir à faire à eux mieux on se porte, problème on peut pas parce que dans le genre perles…. le problème c’est qu’ils peuvent te mettre dans une sacré daube
Courage comme disait une amie on les aura tous,
bon je sais pas qui mais c’est pas grave

Working Mama dit :

C’est ce que je disais à l’instant à quelqu’un sur FesseBouc, le souci c’est que toi tu n’as droit à aucun jour de retard, sinon c’est majoration et compagnie. Par contre de leur côté, tu es sensé comprendre et accepter qu’ils peuvent avoir 6 mois de retard et que c’est presque normal.

D’autant que, dans ce genre de cas et quand il s’agit de changement d’adresse…si le courrier n’arrive pas et que tu as fait les démarches à temps, tu n’y es pour rien si tu ne reçois pas les courriers.

Mais en général ils te répondent « il fallait prendre vos dispositions et continuer les redirections ». Ben voyons^^

Chamomor dit :

Ha mais tu me fais peur là. Parce que c’est pas qu’une question de courrier, c’était marqué en grand sur Net Entreprise et sur le site de l’Ursaff; même qu’on ne pouvait pas payer avant, quand bien on l’aurait voulu, à cause de ces mesures exceptionnelles. Ils ne peuvent ne pas être au courant, ça été fait suite à la nouvelle cotisation qu’on doit payer pour la dif, pour laisser le temps aux organismes de s’adapter. C’est tout le monde à la même enseigne donc je ne comprends pas. Et puis c’est quoi cette déclaration mensuelle maintenant ? Bon je vais faire comme toi, revoir 5 fois mon dossier, quoique j’ai déjà payé l’Ursaff, comme tout le monde puisque c’était en avril. Obligé.

Si tu en veux une bonne : quand je me suis inscrite à l’Ursaff (non je ne l’ai pas fit pas internet, me disais que c’est le genre de choses sérieuses qu’on en fait pas internet), hé bien au bureau où on doit s’enregistrer pour avoir son rendez-vous ,la première réaction a été : « ha mais vous ne pouvez pas, ce n’est pas chez nous les services informatiques de webdesign, allez voir à la maison des artistes ». Authentique.

Working Mama dit :

Non mais clairement, elle a déliré la nana. Sinon pour le coup de la déclaration mensuelle, c’est juste que c’est le mode de déclaration que j’ai choisi. Certains sont en trimestriel, moi je suis en mensuel ;)

Pour l’affiliation à l’URSSAF ou à la MDA, ils ne sont vraiment pas au clair avec ça c’est vrai…ils ne sont au clair sur quasimment rien, de toute façon, à l’URSSAF…

Greg dit :

Nous on est en train de tester pour vous les délires des mutations de l’EN. Tu perds peut-être pas d’argent, mais dans le genre machine à broyer de l’humain (on en est à l’incitation à séparer les familles avec enfants en bas âge, oui oui), ça se pose là.

Working Mama dit :

Oui j’ai lu ça sur FB….c’est incroyable. Juste dégueulasse. J’espère que vous allez trouver une solution. Et puis si Céline ou toi voulez faire un ‘tit texte là dessus, je le publierai volontiers sur WM. Parce que faut que ça se sache ce genre de pratiques, quand même.

Greg dit :

C’est gentil mais pour le coup l’ambiance est telle en ce moment que ça serait presque un coup à donner à son corps défendant de l’eau au moulin de ceux qui se plaignent sans arrêt de ces privilégiés de profs tellement coupés du réel qu’ils n’ont pas conscience de leur chance. J’hésite sur la stratégie à adopter : se dire que de toute façon tu n’es qu’un pion et encaisser, ou se résoudre à rentrer dans le jeu et à les faire chier autant que ceux qui rendent la « caste » des profs si insupportable et dont c’est la spécialité.

Working Mama dit :

Oui enfin là, en l’occurrence en terme de profs privilégiés on a vu mieux quand même. Si être obligé de séparer des enfants en bas âge de leur père « parce que la mutation a décidé que t’allais aller bosser à tel endroit » c’est du privilège…ben je veux bien me ranger du côté des lésés! Parce que ça doit être vachement confortable, du coup, d’être lésé dans l’EN…

Moi ça me faut juste halluciner cette histoire.

Greg dit :

Tout cela est au fond d’une simplicité redoutable : à force de se battre contre des moulins à vent, les gens finissent par renoncer et donc par démissionner – personne ne le sait puisque personne n’en parle, mais les démissions sont une sacrée mode dans l’EN depuis quelques temps, certains se rendant compte que l’herbe peut être plus verte ailleurs. Les profs, ça fait chier et ça coûte trop cher, donc moins il y en a, mieux on se porte, et moins il y en a, plus les gens mettent leurs gamins dans un autre système éducatif. Je sais que ça fait théorie du complot vu de l’extérieur, mais faut le vivre du dedans pour voir la logique à l’oeuvre. C’est clair comme de l’eau de roche.

Working Mama dit :

Non mais tu prêches une convaincue là, cf la fin de ma lettre à Châtel un peu plsu tôt ici.

Comment va-t-on faire pour se sortir de cette merde franchement?

ZALINKA dit :

L’URSSAF est une entreprise de droit privé… une entreprise comme toutes les autres sauf qu’ils ont pour mission de récupérer les cotisations… Un petit point à préciser!

J’avais écrit un article au sujet de la création (j’aime bien le mot création, ça a l’air ludique… MDR) de plusieurs classeurs URSSAF… indispensable pour bien gérer les situations!

Voilà pour celles qui sont à leur compte… voici le lien direct… bisous et bonne continuation dans vos entreprises… et surtout… tous mes voeux de réussite…

La plume rousse dit :

Ce que je lis, là, c’est surtout qu’ils ont dû faire le coup à tout le monde et percevoir indûment un paquet d’oseille bien confortable avec tous ceux qui n’ont pas trouvé le courrier dans la seconde et / ou n’ont pas pu le leur retransmettre…

Nombre de vues: 321
Dernier Populaire